Un million de Titeuf dans les librairies de France : A la folie

Clément Solym - 25.08.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Titeuf - rentrée - bande dessinée


Preuve que les temps changent, vous diront les auteurs BD les plus optimistes. Ou que ça va mal partout dans le monde, vous diront les autres. Titeuf, conçu par Zep, un succès permanent de la maison Glénat, dont les licences - à commencer par le cinéma - et les produits dérivés ne se comptent plus.

 

Eh bien, la bonne nouvelle, c'est que Titeuf revient en librairie, avec Titeuf à la folie, le 13e opus de la série, débutée en 1993. On retrouvera le petit blondinet à la mèche en point d'exclamation, évidemment, mais dans une aventure très différente, raconte l'éditeur : 

Hé, vous savez quoi ? Dans l'école de Titeuf, paraît qu'il y a une nouvelle ! Paraît qu'elle est super grande et qu'elle s'appelle Ramatou. Elle parle pas très bien français, c'est parce qu'elle vient du Brougalistan ou un truc comme ça ! Et paraît que les soldats ont massacré toute sa famille… Paraît aussi que Titeuf pense tout le temps à elle !

Mais est-ce qu'une fille sera vraiment capable supporter les battles de bulles de morve et les blagues à base de crottes de chien de Titeuf et ses copains ? Ce serait oublier que Titeuf, c'est carrément le lover de la récré !

 

Et pour ce nouvel opus, c'est un million d'exemplaires qui vont débarquer la semaine prochaine, un peu partout en France. Il n'en fallait pas moins pour les aventures de Titeuf, déjà écoulées à plus de 20 millions d'albums, quand bien même les grandes figures comme Tintin et Astérix gardent encore largement les premières places. Surtout qu'en parallèle de la version française, Caraïbéditions a négocié les droits pour la publication de deux traductions, en créole antillais, Titeuf a lafoli ! et réunionnais, Titeuf Gadyanm ! 

 

Un million d'exemplaires sur les tables et dans les étals, cela fait sensation. Mais avec un peu de mémoire, on se souviendra qu'en 2008, Le sens de la vie avait été annoncé à... 1,8 million d'exemplaires. Pour ses vingt ans, ce sont donc quelques étages de moins que l'on comptera au gâteau.

 

Cela dit, les ventes totales étaient estimées à 15 millions d'albums en août 2008, preuve qu'entre temps, le succès ne se dément pas. Il avait en effet fallu attendre cinq ans après la sortie du premier opus - alors tiré à 8000 ex. - pour que soit dépassé le million de ventes.

 

 

 Titeuf en précommande dans notre librairie 

 

 

Titeuf, un prénom qui est d'ailleurs déconseillé aux parents, pour leur progéniture, comme l'avait déclaré la Cour de cassation de Versailles, en février dernier.

 

Mais relativisons. Parce que dans les plus grosses écuries BD, et chez les star du secteur, les quatre titres qui suivent le top 5 des plus gros tirages, présenté par Livres hebdo, montre combien le million d'exemplaires de Titeuf contraste avec ses copains de bulles. En effet, pour son tome 18, Colère rouge, Largo Winch, de Francq et Van Hamme sera tiré à 450.000 exemplaires, avec une sortie le 19 octobre. Même tirage pour Lucky Luke, tome 5, Cavalier seul, par Benacquista, Pennac et Achdé, ainsi que Blake & Mortimer, tome 21, Le serment des cinq lords, par Sente et Juillard.

 

Ensuite, on trouvera XII, tome 21, avec L'appât, tiré à 350.000 ex. 

 

Une certaine frilosité ?