Un nouveau mangaka fait face à l'attitude irrespectueuse des fans

Clément Solym - 19.08.2010

Manga/BD/comics - Univers Manga - tagro - manga - piratage


Comme nous l'avions pressenti d'autres auteurs font entendre leur voix à la suite de Yana Toboso concernant le piratage de leurs oeuvres et l'attitude de certains fans. Cette fois c'est au tour de Tagro le créateur de Hen Zemi de faire face au comportement irrespectueux et pas très fin d'une fan de son oeuvre.

Dans le cas de Tagro, il ne s'agit pas de téléchargement illégal mais de streaming, ce qui rend l'affaire un peu plus délicate. En effet, le mangaka a trouvé, sur le blog d'une fan, un épisode de Hen Zemi visible par tous en streaming. Tagro a donc envoyé un mail pour expliquer à la demoiselle sa gêne. Et celle-ci lui aurait répondu : « Je comprends le sentiment d'agacement qu'éprouvent les créateurs quand leurs oeuvres sont vues gratuitement. Je suis agacée quand un anime, une BD que je viens d'acheter, est posté sur le net ! ».


Le mangaka n'a pu qu'exprimer sur son Twitter son dépit face à cette réponse. Tout de même, il faut oser envoyer ainsi balader un auteur dont on apprécie l'oeuvre, surtout quand on le pirate.

La question du streaming est délicate au Japon. En juin 2009, le Parlement japonais a fait passer un amendement (mis en place en janvier 2010) qui interdit le téléchargement d'oeuvres piratées (auparavant il était seulement interdit de proposer au téléchargement).

En ce qui concerne le streaming, il est interdit de poster une vidéo non autorisée, mais en regarder une en streaming n'est pas considéré comme un téléchargement illégal. Et ce, même après l'amendement de juin 2009. Un flou juridique dont semblent profiter allègrement les internautes.