Une super-héroïne en croisade contre le viol dans une BD indienne

Julien Helmlinger - 02.01.2015

Manga/BD/comics - Univers BD - Inde - Viol - Super-héros


Tandis que plusieurs cas de viols ayant eu lieu en Inde ont ému la communauté internationale ces deux dernières années, une nouvelle super-héroïne se dresse pour promouvoir l'éducation et le respect des femmes dans le pays. Initiative éditoriale impulsée par Ram Devineni, fondateur de la maison d'édition et société de production Rattapallax, Priya's Shakti mêle des codes de la BD avec des éléments propres à la culture hindoue pour toucher les ados.

 

 

 

 

Comme le présente Ram Devineni, la publication est « enracinée dans les traditions matriarcales antiques qui ont été déplacées dans les représentations modernes de la culture hindoue ». Elle doit s'inscrire dans le mouvement militant « contre le patriarcat, la misogynie et l'indifférence », précise-t-il, avec les armes que peuvent constituer « l'amour, la créativité et la solidarité ». Lui-même a contribué à l'écriture, avec le co-auteur Vikas Menon, en traversant le pays suite au viol collectif d'une jeune femme dans un bus à Delhi.

 

Dévoilée lors de la dernière Comic-Con de Bombay, la BD est illustrée par Dan Goldman et raconte les aventures d'une certaine Priya, une jeune fille dévouée à la déesse Parvati qui souhaite devenir enseignante. Son père, en revanche, voudrait qu'elle quitte l'école pour une carrière de femme au foyer. En grandissant, elle est victime d'un viol et se fait mettre à la porte par son paternel.

 

Ce type de violences que subissent les femmes ayant le don d'horrifier la déesse Parvati, celle-ci va inspirer Priya afin que cette dernière se fasse messagère de sa bonne parole. La jeune femme s'en retourne alors à dos de tigre vers son village, pour prêcher le respect des femmes, le droit à l'éducation pour tous les enfants, et s'assurer que les maltraitances soient dénoncées.

 

À l'ère de la lecture augmentée, via l'application numérique Blippar, le titre s'accompagne de documentaires traitant du quotidien de femmes anonymes ayant survécu à des agressions sexuelles en Inde. Des témoignages qui montrent comment les pressions sociales et culturelles, en les culpabilisant, poussent ces victimes à se taire. Un cercle vicieux qui engendre l'impunité des agresseurs.

 

6000 exemplaires papier ont été imprimés pour la Comic-Con ainsi qu'à des fins scolaires, en hindou et anglais, tandis qu'une version numérique du titre est disponible gratuitement en ligne. Malgré l'aspect tragique du sujet évoqué, ses auteurs ont voulu que la lecture reste plaisante pour les ados.

 

Le message véhiculé peut-être soutenu à travers toute la planète, via les réseaux sociaux et le hashtag #standwithpriya, en partenariat avec les organes Apne Aap Women Worldwide et NGO.

 

(via The Guardian)