Wikileaks : le procès de Bradley Manning raconté en Comics

Julien Helmlinger - 12.06.2013

Manga/BD/comics - Comics - Bradley Manning - Wikileaks - Procès


Le jeune soldat américain, Bradley Manning, du haut de ses 26 printemps, comparaît sur le banc des accusés depuis le 3 juin. Il se trouve  sous le coup, impressionnant, de 22 chefs d'inculpation pour avoir livré des informations confidentielles à Wikileaks. Pendant ce temps, l'artiste et activiste Clark Stoeckley assiste aux audiences, avec le projet de raconter cette histoire sous la forme d'un roman graphique. Un comics qui devrait être publié à l'automne, en attendant le verdict, et de savoir si le personnage principal sera classé du côté des supervilains ou des superhéros par la justice des États-Unis.

 

 

<

>

 

 

Depuis le début du procès, Clark Stoeckley se rend en salle d'audience quotidiennement, à Fort Meade, au volant de sa camionnette estampillée du logo Wikileaks. Une manière ostentatoire de s'afficher comme pour affirmer qu'il a autant droit à se trouver là que ses « confrères » de chez Fox News. L'accusé, quant à lui, doit répondre de la divulgation de quelques centaines de milliers de fichiers numériques confidentiels ayant provoqué la stupeur du public, et risque de passer des décennies derrière les barreaux.

 

Lors d'une audience préalable au procès, le 28 février, Bradley Manning soutenait : « Je voulais que le public américain sache que tout le monde en Irak et en Afghanistan ne constitue pas des cibles qui devaient être neutralisés, mais plutôt des gens qui luttaient pour vivre dans l'environnement d'autocuiseur de ce que nous appelons la guerre asymétrique ... Comme je l'espérais, d'autres ont été tout aussi troublés, si ce n'est plus troublés que moi par ce qu'ils ont vu. »

 

Les câbles transmis par l'accusé à Wikileaks, constituent autant de matériaux par lesquels le jeune soldat comptait dénoncer des pratiques comme les conditions de détention à Guantanamo, parmi d'autres atrocités qu'aurait commises l'armée américaine en territoire étranger, notamment par un usage abusif des drones de combat. Un acte de trahison pour l'État plaignant, un acte civique majeur de ce début de siècle pour la partie opposée.

 

L'oeuvre de Stoeckley actuellement sur le feu, The United States vs PFC Bradley Manning : A Graphic Account from Inside the Courtroom, entend illustrer les discussions et événements mis sur la table du jury tout au long de la résolution de cette affaire. Une sorte de retranscription de procès avec des renvois à certains épisodes militaires américains comme la guerre en Afghanistan.

 

À noter que la maison d'édition, OR Books, est également celle à l'origine de la publication du livre de Julian Assange, Cypherpunks : Freedom and the Future of the Internet. À n'en point douter, le livre ne passera pas inaperçu et devrait toucher un très large public. 

 

Ci-dessous, la bande annonce en vidéo :

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.