Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Zombie, mon ami, ce n'est pas vrai que tu as forcément mauvaise haleine...

Florent D. - 10.10.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - zombies vie mort - culture haiti zombie - livres cinéma zombies


Savez-vous qui a lancé la mode des zombies ? C’est par William Seabrook, plume au Reader’s Digest et à Vanity Fair, que des millions de lecteurs ont découvert l’existence des zombies et de la magie vaudou en Haïti. Vous l'ignoriez ? Eh bien la Petite bédéthèque des savoirs va pouvoir faire quelque chose de grand pour vous : une mise à jour, sans avoir à se dévorer de cervelle...



 

Le livre de Seabrook est en effet paru en 1929, et The magic Island inspira le premier film du genre : White Zombie. Alcoolique notoire, Seabrook appréciait les thèmes racoleurs et extraordinaires comme les mœurs exotiques, l’occultisme ou le cannibalisme. Il s’était même vanté un jour de s’être cuisiné un ragoût de viande humaine. C'est un peu comme cela que le mythe a viré à la culture pop. 


Mais le monde fut également contaminé par les zombies grâce à Mel Brooks. Le plus important best-seller consacré aux zombies reste The Zombie Survival Guide. Paru en 2003, il fut traduit en pas moins de vingt langues et vendu à des millions d’exemplaires. Son auteur, Max Brooks, n’est autre que le fils du cinéaste Mel Brooks, auteur de la comédie Young Frankenstein, le célèbre proto-zombie ! 

C’est de tous ces petits détails que parle le livre Les zombies, la vie au-delà de la mort. Pas vraiment du sanguinolent en permanence, mais plutôt une approche culturelle raisonnée et raisonnable. 

 

« L’attrait pour les zombies n’est plus un épiphénomène. L’engouement a depuis longtemps outrepassé la simple mode ; désormais, l’on devrait même parler d’un véritable phénomène de société. Aux États-Unis, la très respectable CDC, la plus importante agence gouvernementale américaine en matière de protection de la santé et de la sécurité publiques, lançait en 2011 une campagne de sensibilisation et publiait un article expliquant comment se prémunir d’une potentielle invasion de zombies. 

 

De la même manière, on apprenait récemment que le Pentagone avait, en 2011 toujours, lui aussi imaginé et publié un programme destiné à former les jeunes recrues de l’armée américaine en les initiant aux mesures de survie en cas d’« apocalypse zombie ».

Ce plan, nommé CONOP 8888 et élaboré très sérieusement par le centre de commandement stratégique de l’armée américaine, présentait plusieurs mesures d’urgence et opérations militaires visant à préserver les humains « non-zombies » de menaces posées par une horde de morts-vivants 
», explique David Vandermeulen. 


<

>


 

(à paraître 13/10) Philippe Charlier — Richard Guérineau – Les zombies : la vie au-delà de la mort – Editions Le Lombard – 9782803671601 – 10 €


 

Les nouveautés éditeurs de la rentrée littéraire 2017


Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires