Avec Aberrations, Joseph Delaney entame une nouvelle série

Florent D. - 01.02.2019

Edition - Joseph Delaney roman - Joseph Delaney Epouvanteur - Joseph Delaney Aberrations


Voilà le genre de bonne nouvelle que les fans attendent toujours en frétillant. Et puisque l’on parle de créatures qui rampent, entre autres, sûr que ça va frétiller sévère. Joseph Delaney a quitté son aventure avec L’épouvanteur, mais se lance désormais dans Aberrations, univers tout aussi fantastique.



 
C’est un monde dans le sillage de L’Épouvanteur qui se dessine avec cette nouvelle série. Un jeune apprenti aux capacités magiques combat le mal – ici, l’Obscur et ses êtres maléfiques sont devenus le Shole et ses aberrations. Et le premier tome pose l’ambiance, avec le savoir-faire que l’on connaît au romancier...

Et Delaney se fait plaisir avec un bestiaire de créatures monstrueuses : un homme dont le bas du corps n’est plus qu’une masse de racines enchevêtrées, une chienne à la triple rangée de dents acérées, cinq longs cous surgissant d’une énorme masse blanchâtre et informe. 
 

Bienvenue dans un royaume de vilaines bêbêtes...


Le pitch ? Facile. Le Shole, un monstrueux brouillard, a englouti une partie de l’Angleterre et continue son expansion vers le nord. Ceux qui s’y trouvent piégés meurent ou sont transformés en créatures immondes nommées les aberrations... Le comté de Lancaster, jusque-là préservé, tente de résister au Shole. 

Des guildes ont été mises en place : les manciens étudient le phénomène, les courriers assurent les communications entre territoires épargnés, les mouches de porte sont envoyées dans le Shole grâce à des portails magiques. Seuls les Fey, des humains aux capacités magiques, peuvent être mouches de porte, car ils ne risquent pas de se transformer en traversant le Shole. 

Colin Benson, surnommé Crafty, est un Fey de 13 ans. Il vit seul dans sa cave depuis que sa mère a été dévorée par le Shole. Un an plus tôt, son père a ramené chez eux les cadavres de ses frères. Depuis, le garçon entend leurs chuchotements et n’a pour seul visiteur que la Reine du marécage, une guerrière d’une tribu ancestrale, ramenée à la vie par le Shole.

Alors que Crafty pensait vivre ses dernières heures, son père revient pour le conduire au château de Lancaster. Le chef Mancien souhaite le tester — comme il a testé ses frères — pour en faire une mouche de porte. 
 
Le garçon réussit le test et fait la connaissance des deux autres mouches du château : Pete, surnommé Lucky et Donna. Crafty comprend vite que la durée de vie d’une mouche est courte. Leur mission : rapporter des éléments ou des aberrations que les manciens pourront étudier, ou sauver une personne en danger. Bientôt, les trois mouches sont envoyées dans le Shole pour retrouver le fils du duc de Lancaster, le père de Crafty, parti à sa recherche, n’étant jamais revenu. 

Ils le retrouvent finalement, partiellement transformés en aberration, et Crafty parvient à le ramener. Mais pendant la mission, Donna perd la vie. Elle était alors sous la responsabilité de Vipton, un mancien dont les mouches meurent dans d’étranges circonstances... 

Une bande-annonce a même été réalisée, pour mettre dans le bain...




Joseph Delaney, trad. Marie-Hélène Delval – Aberrations – Bayard – 9782747097956 – 14,90 €


Dossier Rentrée d'hiver 2019 : une nouvelle année littéraire lancée


Commentaires
gliboulablia
quand sort le second tome ?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.