Décès de Jacques Pellissard, fondateur de Griffon, revue jeunesse

Cécile Mazin - 16.01.2019

Edition - Jacques Pellissard Griffon - revue littérature jeunesse - décès Jaques Pelissard


Jacques Pellissard est décédé le mardi 15 janvier 2019. Il avait 76 ans. Originaire du Cher, il n'y fut enseignant qu'un court temps, appelé à rejoindre la Fédération des œuvres laîques du département, annonce le CRILJ. 
 

 
En 1976, il est nommé au siège parisien de la Ligue de l’enseignement, chargé du théâtre, de la musique et de la danse. Il rejoint l’équipe de Trousse Livres pour la partie administrative. Il sera ensuite, à la Ligue, chef de service culturel, membre de la Commission ministérielle des chorales, membre du Comité national de la musique, Ligue qu'il quitte en 1986, détaché trois ans à la Fédération des centres musicaux ruraux.

Il créa bénévolement, hors de la Ligue, la revue Griffon consacrée à la littérature pour la jeunesse et les Éditions Théâtrales, éditeur de théâtre contemporain. À nouveau enseignant (et directeur d'école), à Chartres, de 1990 à 1999, il fut secrétaire de l'association gérant le Musée de l'École de Chartres et d'Eure-et-Loir.

Donneur de sang à compter de 1962 (208 dons en 52 ans), il fut le président de la Fédération française pour le don de sang bénévole (FFDSB) à la fin des années 2000.

Le CRILJ, qui fut de l'aventure Griffon jusqu'à la disparition de la revue fin 2013, perd un ami dont il apprécia le dynamisme, notamment lors des années où, au Salon du livre et de la presse pour la jeunesse de Montreuil, CRILJ et Griffon firent stand commun.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.