Les livres qui expliquent le monde plaisent plus aux enfants

Victor De Sepausy - 20.04.2020

Edition - informations enfants livres - lecture expliquer comprendre - curiosité envie comprendre


La revue Frontiers in Psychology vient de publier une étude menée par des chercheurs sur 48 enfants, de 3 à 4 ans, d’Austin (Texas). Ces derniers n’ont pas été maltraités durant l’enquête. Cependant, ils se sont peut-être ennuyés ferme, comme l’indiquent les résultats. Pourquoi ? Voilà bien une question d’enfant…


akshayapatra, CC 0


Deux ouvrages ont été lus aux enfants, dans le cadre de cette analyse : le premier expliquait comment une partie du corps d’un animal pouvait lui servir, l’autre établissait un panorama descriptif de leurs caractéristiques. 

En somme, le premier que lisait un adulte apportait quantité d’informations et d’explications quand le second avait une approche plus descriptive des comportements animaliers.

Si les deux ouvrages ont remporté l’adhésion du public, le premier a été pointé comme favori, par 44 % d’entre eux, contre 29 % pour le second. « Nous pensons que ce résultat peut être la conséquence du désir naturel que les enfants expriment d’apprendre comment fonctionne le monde », assure la chercheuse Margaret  Shavlik. 
 

L'envie de savoir


Pour couper avec les études trop artificielles, les scientifiques ont ainsi confronté le public d’enfants à une mise en situation plus réelle et concrète. « Nous voulions explorer comment cet intérêt précoce pour l’information et la causalité s’exprime dans les activités quotidiennes des jeunes enfants, notamment la lecture de livres. »

Pour les chercheurs, il s’agirait d’une première piste sur les modalités de plaisir qu’apporte la lecture. En effet, cela aiderait les parents à trouver des ouvrages plus pertinents, en mesure de stimuler et motiver leur goût pour l’apprentissage et la lecture. Ce qui aurait pour conséquence d’améliorer leurs capacités en matière d’alphabétisation.

Ils expriment de la sorte leur envie de saisir les mécanismes de fonctionnement, et bombardent d’ailleurs leurs parents d’interrogations tout à fait légitimes. C’est cet appétit pour la connaissance que cherchait à cerner l’étude. 

« Si les enfants préfèrent en effet des ouvrages d’histoire, avec des explications causales, les adultes pourraient chercher des titres qui répondraient plus à cette attente, à lire avec eux. Ce qui pourrait accroître le désir de l’enfant de temps de lecture commun, et faciliterait la littératie à un âge plus précoce », poursuit l’enquête.

Et de conclure que l’apprentissage ne repose de toute manière pas sur la stricte mémorisation d’informations, mais bien la compréhension du monde qui nous entoure. 

L’étude est à retrouver (en anglais), à cette adresse.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.