Le Salon du livre 2009 : une envie d'Amérique latine

Clément Solym - 02.10.2008

Interview - interview - Salon - livre


ActuaLitté : Tout d'abord, cette année, la littérature mexicaine est à l'honneur : pourquoi le choix de ce pays ?
Chrtistine de Mazières : Nous avons reçu très tôt une demande de nos confrères éditeurs mexicains, accompagnés de leur ministère de la culture. Leur enthousiasme a rencontré l’intérêt des éditeurs français pour une littérature mexicaine passionnante, comportant des auteurs importants, encore trop méconnus en France. Nous avions aussi une envie d’Amérique latine, dont la littérature n’a jusqu’à présent été mise à l’honneur qu’une seule fois au Salon du Livre, avec le Brésil en 1998.

« Leur enthousiasme a rencontré l’intérêt
des éditeurs français pour une littérature
mexicaine passionnante.
»


ActuaLitté : Le Mexique a instauré le prix unique du livre cette année : comment le SNE a-t-il perçu ce changement ?
Chrtistine de Mazières : Cela faisait des années que le SNE soutenait les éditeurs et libraires mexicains dans leur combat pour le prix unique du livre. C’est maintenant chose faite et nous nous en réjouissons. De plus en plus de pays adoptent le prix unique du livre : dans le contexte actuel de remise en cause par certains en France de ce principe fondamental pour la diversité culturelle, la mise à l’honneur d’un pays qui vient de choisir le prix unique est un symbole important.


« La mise à l’honneur d’un pays qui vient de choisir le prix unique
est un symbole important.
»

ActuaLitté : Le public doit-il s'attendre à des stands de dégustation de tapas ou de typicités culinaires (Téquila ou autres ?) ?
Chrtistine de Mazières : Nous ne vous dévoilerons pas tout des animations, mais nous y réfléchissons avec nos amis mexicains, qui sont très actifs… En tout cas, ce sera très festif.

ActuaLitté : L'an passé à vu fleurir des stands de « nouveaux » éditeurs, comme Lulu ou Edilivre. Comment ces alternatives à l'édition classique prendront-elles leur place pour cette édition 2009 ?
Chrtistine de Mazières : Nous n’avons pas encore de liste définitive de tous les exposants, mais il est certain que le Salon du Livre se doit de refléter les nouvelles tendances et les dernières évolutions technologiques, si tant est qu’elles ne contreviennent pas aux droits d’auteur et à l’éthique professionnelle de l’édition : par exemple, nous n’accueillons pas d’éditeurs à compte d’auteur…

« Le Salon du Livre se doit de refléter les nouvelles tendances
et les dernières évolutions technologiques.
»


  « À quoi ressemblera une librairie à l’ère du livre numérique ?
Voilà une question majeure.
»

ActuaLitté : Le numérique, tout le monde en parle, mais 2008 était assez réservé : quelle place lui sera accordée pour cette année, suite aux nombreuses annonces faites (Sony, Bookeen, etc.) ?
Chrtistine de Mazières : En 2008, nous avons inauguré un espace de 500 m², « Lecture de dem@in », dédié au livre. Ce fut un vrai succès, le forum de débats en particulier n’a pas désempli. En 2009, Lecture de dem@in s’agrandit et comportera notamment, pour la première fois, une « librairie de demain ». À quoi ressemblera une librairie à l’ère du livre numérique ? Voilà une question majeure. Les visiteurs pourront aussi prendre en main les tablettes de lecture qui existent sur le marché.