medias

30 secondes pour traduire en chinois 300 pages d'un livre anglais

Clément Solym - 26.10.2018

Lecture numérique - Usages - traduction automatique logiciel - anglais chinois traduction - rapidité machine traduire


La mode est donc aux machines qui traduisent, en faisant preuve d’une rapidité sans pareille et d’une efficacité étonnante. Un nouveau cas est annoncé : ce logiciel qui vient de réaliser un passage de l’anglais au chinois en 30 secondes, avec une pertinence fulgurante.

 

Vanitas et Rattus _MG_3027
thierry ehrman, CC BY 2.0
 

 

Que la machine parvienne à traduire plus vite que l’homme, la chose est entendue : le cœur des problématiques réside surtout dans le rendu de la traduction. Google Translate, connu de tous, fait certes des progrès constants, mais demeure fragile. Au mieux, l’outil offre une compréhension parcellaire.

 

Pour autant, le livre de 300 pages écrit par Srinivas Mahankali, d’une longueur de 100.000 mots, vient d’être traduit en 30 secondes par un logiciel. La traduction de l’anglais au chinois s’est effectuée, annonce-t-on, avec une précision de 95 %. 

 

Youdao AI, le petit nom d’amour du programme, bat donc à plate couture l’action humaine. Selon l’éditeur du livre, une pareille traduction aurait pris environ six mois, avec les coûts associés. Mais en travaillant depuis la traduction automatisée, il n’aura fallu qu’une semaine à l’éditeur pour nettoyer le texte.

 

Le logiciel avait été présenté lors de la Foire internation du livre de Beijing : bien entendu, le travail de passage d’une langue à l’autre a été réalisé sur un texte de non-fiction, où l’ordinateur sera évidemment moins mis en défaut que face à un texte littéraire. 
 

Un premier livre entièrement traduit
par une intelligence artificielle

 

Loin de mettre les traducteurs au chômage, expliquaient ses concepteurs, il pourrait s’avérer un allié précieux avec le temps. Justement pour en gagner. Avec le risque d’uniformisation des œuvres traduites, bien entendu – sur le même principe de ce que les GPS proposent tous le même trajet optimisé aux conducteurs.

 

L’ouvrage de Srinivas porte par ailleurs sur le blockchain, un sujet qui suscite un véritable intérêt en Chine. Pour l’Inde, indique-t-il, qui compte près de 1000 langues, un pareil système pourrait s’avérer très utile. 

 

« Les éditeurs chinois étaient très désireux de traduire mon ouvrage sur la blockchain, car ils voulaient faire connaître cette technologie dans leur langue », poursuit l’auteur. 


via Your Story


Voir notre dossier : L'intelligence artificielle au service du livre et de la lecture




Commentaires

Mouais.

Suite à votre précédent article - tout aussi enthousiaste et sans recul que celui-ci - sur la "traduction" par intelligence artificielle d'un bouquin de maths, j'ai fait des essais sur des textes simples dans des combinaisons de langues extrêmement courantes, et même sur du technique ou du juridique (niveau reprise d'expressions figées, on ne peut guère faire mieux) on obtient plus de la bouillie pour les chats qu'autre chose.

Alors, simplement une semaine pour tout reprendre, même avec des horaires à la chinoise, j'ai du mal à y croire…
Un tout petit peu de recul sur ces informations sensationnalistes que diffusent depuis plusieurs semaines les concepteurs de ces logiciels ne ferait pas de mal. J'ai moi aussi "testé" l'un d'entre eux sur une ou deux pages, le résultat est désastreux, fautif par endroit, d'une platitude absolue partout ailleurs: le logiciel transpose, il ne "traduit" rien. Il est fatigant de voir cinquante ans de travail pour notre métier balayées par la propagande des officines produisant ces logiciels, encore plus attristant de lire des papiers où les "informations" qu'elles diffusent sont prises au pied de la lettre, aussi invraisemblables soient-elles (on ne "nettoie" pas un texte, quel qu'il soit, en une semaine). Actualitté nous donne des informations infiniment plus fouillés d'habitude sur ces questions.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.