Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Allemagne : cannibalisation du papier par le numérique ? Bof...

Clément Solym - 11.10.2012

Lecture numérique - Usages - cannibalisation - ventes - livres papier


Une fois encore, il semble que les lecteurs appréciant les livres numériques soient de grands clients, y compris pour les ouvrages de papier. Selon une étude réalisée par l'université de Hambourg, et dévoilée à l'occasion de la Foire du livre de Francfort, les auteurs assurent que la cannibalisation... n'est pas pour demain. 

 

 

Just sitting by the Bay in the sun, having a beer and reading old German fairy tales on my ereader. #asonedoes

VM_Brasseur (CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

L'étude, intitulée Kannibalisatie van gedrukte boeken vindt zelden plaats, explique que la cannibalisation de livres imprimés par le numérique ne se produit que rarement. Les résultats de l'étude montrent que 22 % des acheteurs d'ebooks ont également acheté au moins trois ouvrages imprimés au cours de l'année. 

 

En parallèle, le pourcentage de lecteurs achetant au moins 3 livres annuellement, chez ceux qui ne lisent pas de livres numériques, tombe à 15 %. Évidemment, ces statistiques parlent de grand format, puisque dans le cas des livres de poche, les différences entre lecteurs d'ebooks et non-lecteurs d'ebooks sont moindres. 

 

Cependant, les chercheurs notent que les consommateurs de livres numériques sont généralement de plus grands consommateurs de livres, tout court. 

 

Le profil type serait un client dépensant annuellement 50,62 € pour des ebooks et 115,67 € pour des livres papier, sur la même période. Autre élément important : les boutiques de vente sur internet sont largement privilégiées pour l'achat d'ebooks, et à ce titre, c'est Amazon le grand leader. Ainsi, 79 % des répondants se sont tournés vers ce marchand pour se procurer un livre numérique. 

 

Dans l'étude, que publie l'Untersuchung des Instituts für Marketing und Medien, la suite du classement préférentiel des marchands est la suivante : 

  • Thalia 24 %
  • Hugendubel 20 %
  • iTunes Store d'Apple 19 %
  • Projet Gutenberg 7 %
  • Libri.de 7 %
  • la boutique en ligne d'un indépendant 6 %

L'étude a été menée auprès de 2500 personnes, dont 1157 disposent d'un lecteur ebook. Un entretien avec Michel Clement et Tim Prostka, auteurs de l'étude, est publié sur le site de l'université

 

« Les habitudes de lecteur et le désir de consommer du contenu numérique évoluent lentement. Structurellement, les marchés [allemand et américain, NdR] sont comparables. Les lecteurs ebook, les appareils et les tablettes sont en vente, de même qu'en Allemagne. Avec une généralisation des usages, dans les prochaines années, la demande pour les livres numériques augmentera », précise Tim Prostka.