Amazon, librairie estudiantine en puissance

Antoine Oury - 30.06.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon Prime - étudiants - Grande-Bretagne


Cela en surprendra certains, mais la dernière législation française n'a pas pour autant stoppé les projets d'Amazon pour mettre la main sur les ventes de livres. Le cybermarchand est présent depuis un moment sur le marché des livres scolaires, mais sort de sa manche un full aux as imparable, avec son service Prime. Ce programme d'adhésion sera offert pendant six mois aux étudiants, puis proposé à un tarif moindre.

 


High Ratings

(Alan Levine, CC BY-SA 2.0)

 

 

En guise de rappel, le programme Prime est proposé à tous les clients d'Amazon sous la forme d'un programme d'adhésion annuel : pour 99 $, 79 £, ou 49 € par an, les acheteurs auront accès à toute une série d'avantages, parmi lesquels des frais de port totalement gratuits sur tous les produits, un accès à la bibliothèque de prêt Kindle ou encore à la TV à la demande d'Amazon.

 

Les étudiants britanniques se voient accueillir dans le giron du commerçant avec une offre alléchante : 6 mois de gratuité, contre le mois traditionnel, et tous les avantages cités ci-dessus, dont les frais de port gratuits.

 

Au bout des six mois, si l'adhésion n'est pas interrompue par les souscripteurs, le cybermarchand prend la liberté de la prolonger automatiquement, au prix avantageux de 39 £ par an... « Vous pouvez bénéficier de ces avantages pendant 4 années, au maximum, avec un renouvellement automatique », précise Amazon. Autant dire que les étudiants auront eu le temps de s'habituer aux différents avantages, jusqu'à devenir des clients payant plein pot pour l'adhésion...

 

Par ailleurs, les étudiants ont toujours la possibilité d'envoyer leurs vieux manuels scolaires, de manière totalement gratuite, au cybermarchand, et de bénéficier d'un rachat via des avoirs, si leurs ouvrages sont présents dans une liste de 22.000 ouvrages fournie par Amazon...

 

En France, la récente loi adoptée permet au gouvernement d'interdire le cumul du rabais de 5 % sur l'expédition de livres et de la gratuité des frais de port, ce qui contraint Amazon à facturer l'expédition des livres. Toutefois, la mesure s'impose comme une belle publicité faite au programme Premium, pour 49 € par an...

 

(via The Bookseller)