B.O.B. l'Espresso Book Machine de l'Université du Texas

Clément Solym - 16.08.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - bob - espresso - book


L'Université du Texas Co-Op a décidé de se fendre d'un gros achat mais qui pourrait bien lui simplifier la vie et et simplifier celle des bibliothèques universitaires alentour. Cet achat de 150 000 $, c'est une Espresso Book Machine.

Cet appareil permet d'imprimer à la demande un livre de plusieurs centaines de pages en quelques minutes (le temps de boire un café) et surtout pour des frais limités. En effet, un livre de 200 pages ne coûtera qu'environ 20 $.


Une maison d'édition, Forty Acres Press, a été créée par l'Université du Texas Co-Op pour gérer cette Espresso Book Machine qui a été bâptisée B.O.B (pour The Burnt Orange Book machine en l'honneur de la couleur de l'université).

Chad Stith est impatient de pouvoir tester les capacités de sa « nouvelle recrue » qu'il a reçue voilà un mois et demi. Seulement, il lui faudra attendre l'automne et le retour des étudiants et des professeurs pour avoir une idée des performances de B.O.B. en conditions réelles, ici en pleine action.


Pour l'université, le principal intérêt de B.O.B. sera d'imprimer des livres en petites quantités pour des prix raisonnables. Selon l'université, il y a des livres très importants pour une petite communauté de lecteur, grâce à B.O.B. ils pourront obtenir ses livres à moindres frais.


De plus, l'Espresso Book Machine pourrait intervenir dans le système de prêt de livres inter bibliothèque. Un prêt entre bibliothèques prend plusieurs jours quand, avec B.O.B., plus besoin de faire voyager les livres. L'Université souhaite aussi voir comment, elle pourrait travailler avec les auteurs de la Texas Writer's League et avec ceux qui désirent faire de l'auto-édition. Enfin, on devrait évaluer la pertinence de B.O.B. en tant qu'outil de point de vente pour une librairie.