Belgique : le Manneken Pis profitera désormais de Google Play

Clément Solym - 27.06.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google Play Store - appareils Android - lecture numérique


Au lancement de Google Play en France, en juillet 2012, nos voisins belges s'inquiétaient de savoir s'ils n'avaient pas été simplement oubliés. L'application n'était pas disponible pour les consommateurs, depuis la Belgique, et il aura fallu attendre près d'un an pour que le service poursuive son développement européen. 

 

 

 

 

Mais nous y sommes, la plateforme Google Play vient d'ouvrir son offre de livres numériques, soit un acteur de plus sur le marché, et surtout, une plateforme non négligeable dans la commercialisation de livres numériques. Pour mémoire, une récente étude avait montré l'attrait des résidents belges pour la lecture numérique. 

  • 60% des ménages belges possédaient une tablette fin 2012 (Gfk)
  • 1.5 million de tablettes seront vendues en 2013 (Gfk)
  • 40% des Belges lisent des livres numériques (Ipsos, 2013)

Simplement, avec pour seuls acteurs Amazon et Apple, le duopole américain, il manquait, pour accroître le secteur, en plus des revendeurs indépendants, une marque supplémentaire. Pour Thibault Leonard, fondateur des éditions Primento, acteur pure-player de Belgique, cette arrivée du Google Play est un signe encourageant, principalement du fait de la présence de smartphones Android aujourd'hui. 

 

« Dans les usages, on remarque que cela favorise aussi le succès des formats courts, telles que les nouvelles et les livres pratiques qui étaient parfois délaissés au format papier », explique-t-il. De fait, le système d'exploitation de Google, Android, est un outil puissant pour assurer une démocratisation plus large de la lecture sur support numérique. 

 

Et d'ajouter : « Le lancement du Google Play Book Store en Belgique était attendu depuis plusieurs mois tant par les lecteurs que les éditeurs. En France, les ventes que nous réalisons sur le Play Store de Google sont loin d'être négligeables puisque Google est le 5e plus important revendeur pour nos éditeurs, après Amazon, Apple, Fnac et Kobo. Nous pensons que Google pourrait rapidement devenir le principal libraire numérique en Belgique, vu la relative passivité d'Amazon et de Fnac. »

 

Avec des parts de marché de 21% dans le pays, pour Apple, c'est bien une conquête passant par les appareils Android que Google pourra développer.