Citer et annoter n'est plus joué : le Kindle, pirate trop brillant

Clément Solym - 21.09.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - Betaworks - Kindle


Les éditeurs traditionnels semblent plutôt allergiques à l'apparition de nouvelles technologies qui redistribuent les pions sur l'échiquier de l'édition et surtout en permettant la possibilité de partager des textes : des paragraphes "clipés " entre lecteurs. C'est ce que permettait le Kindle d'Amazon jusqu'à la semaine dernière. Mais le géant aurait rompu cette fonctionnalité sur demande des éditeurs, une fonction qui était utilisable notamment grâce à la firme Betaworks.

 

 

Exemple avec un ouvrage de Salman Rushdie

 


Avec un Kindle, il est possible d'examiner et de mémoriser ce qui est lu, de suivre les personnes en fonction de leurs propres intérêts, et de gérer livres, cotes et citations. Désormais c'en est terminé de la possibilité de partager les citations de texte. La société Finfing le permettait, ainsi qu'Evernote et surtout Betaworks. Cette dernière firme spécialement créée dans l'optique de cliper les paragraphes découpés sur Kindle, « violerait les conditions de service d'Amazon ». Un mystère bien mal mis en scène.

 

Mais attention, car le Sony Reader permet l'usage d'une telle fonction via l'application Evernote. Une appli qui a permis à plus de 4 millions d'utilisateurs de se synchroniser et de procéder au partage des richesses. C'est que l'horizon des possibilités présentées par le Kindle fût subitement jugé trop vaste par qui ? Les éditeurs, pardi ! Et suite aux plaintes de ces derniers, Amazon aurait lâchement cédé, bloquant la fonctionnalité. 

 

En effet, d'après le président de Betaworks John Borthwick, « la décision semble motivée non pas par Amazon, mais par les éditeurs de livres ». Le son de cloche provenant de la Directrice Générale Lauren Leto est le même « Amazon doit se conformer à ce que les éditeurs demandent, et c'est parfois en désaccord avec ce que veulent les utilisateurs », écrit-elle. « En tant que petite entreprise nous n'avions pas d'autre choix que de nous conformer à leur demande ».

 

Amazon a la possibilité de limiter le contenu découpé d'un ebook à tout moment, et les utilisateurs d'Evernote ont été bloqués suite à des partages de contenu trop fréquents. Les éditeurs craignent le piratage, même si jusque là, il s'agissait de partage de citation en grande majorité et non pas de livres en intégralité. 

 

Trop d'pression !

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.