Comment choisir la bonne plateforme d'écriture sur internet

La rédaction - 18.08.2016

Lecture numérique - Usages - plateforme écriture internet - Wattpad Fyctia romans - publication internet récits


Les critiques envers la plateforme d’Allen Lau et Ivan Yuen se multiplient. Neil Jomunsi, en avril 2016 définissait Wattpad comme un cercle fermé plutôt que comme un cercle vertueux. Marion Roudaut, fondatrice de l’Attelage – collectif réunissant de jeunes auteurs de science-fiction et fantasy, dénonçait la « trahison de Wattpad » dans un article publié il y a quelques jours. Récemment, je me suis (re)découverte des velléités d’écriture. S’il y a huit ou neuf ans, il n’y avait pas d’alternative à mon fichier Word pour créer un roman, aujourd’hui, se mettre sur Wattpad semble la norme. 

 

par Mathilde de Chalonge

 

my work environment

Joe Flood, CC BY ND 2.0

 

 

Encore plus quand l’on est une fille de moins de 25 ans, portée sur les histoires d’amour. Mais, réceptive aux réserves exprimées par Neil Jomunsi et Marion Roudaut, je me suis demandée si créer un compte Wattpad était la seule voie possible. Aujourd’hui, quelles sont les alternatives à la plateforme d’écriture Wattpad ?

 

Fyctia

 

Fyctia est la plateforme d’écriture lancée par la maison d’édition Hugo et compagnie, il y a un an. Elle est celle qui, au niveau du contenu et du public visé, ressemble le plus à Wattpad. Fanfictions, romances et histoires de vampires comptent parmi les récits les plus lus. 

 

Fyctia se démarque de Wattpad par son mode de fonctionnement : elle est dédiée aux concours d’écriture. Les « Fyctieurs » sont habilités à publier leurs « fyctions » seulement s’ils obtiennent un nombre suffisant de likes. Les grands gagnants des concours sont publiés par la maison Hugo et Cie. 

 

J’ai testé Fyctia l’année dernière, un peu par hasard, et je n’ai pas apprécié la politique de la maison. Celle-ci s’arroge les droits de vos fictions ad vitam aeternam, ou presque, et il est très difficile de quitter la plateforme. 

 

Fyctia n’est pas une alternative à Wattpad puisqu’on y retrouve les mêmes utilisateurs. Les traits de « l’écrivain type » Wattpad y sont même exacerbés. Le fond rose bonbon et les concours new romances (apologies d’abdominaux masculins sur couvertures pailletées) pourraient aussi bien être remplacés par un panneau clignotant : « Homme, passe ton chemin. Ici, seules les jeunes filles girly sont conviées à la fête ». 

 

L’avantage de Fyctia est de booster votre audience et d’avoir l’opportunité de signer un contrat éditorial avec Hugo Cie. Plateforme française, la concurrence y est moins rude que sur Wattpad.

 

 

 

 

Préambule

 

Préambule est une jeune plateforme, née en mars 2016.  Voilà comment elle se présente : « On a tous déjà commencé à écrire une histoire sans jamais l’avoir terminée. Pourtant ces histoires valent parfois la peine de s’y intéresser. Préambule est une plate-forme sociale qui vous offre la possibilité de partager vos débuts d’histoires, c’est-à-dire vos préambules. Des écrivains réputés seront ensuite invités à relever le défi de poursuivre le préambule ayant obtenu le plus de succès sur une période donnée. Vous pouvez également écrire la suite du préambule d’un autre utilisateur. Toutes les histoires terminées seront ensuite disponibles dans notre bibliothèque. »

 

Finie l’angoisse de la page blanche. « L’aventurier » poursuit le préambule du « pionnier » et évite que des manuscrits prennent la poussière. Les concours doivent booster la vie de cette plateforme canadienne. L’idée est attrayante. 

 

Je pense à tous les fichiers Word d’une trentaine de lignes qui moisissent dans mon ordinateur. Pourtant, je ne me sens pas encore prête à « céder » mes idées ou, tout du moins, à les partager avec un autre auteur. Qui voudrait voir son « bébé » coupé en deux, à part le Roi Salomon ? 

 

Scribay & Scribophile

 

La communauté Scribay se définit comme « bienveillante » et « investie ». À l’inverse de Wattpad, les commentaires se veulent constructifs. Ici pas de « trop bien », « génial » ou « j’attends la suite avec impatience » lapidaires. 

 

Les « Scribeurs » adoptent non pas le point de vue du fan, mais celui du professionnel quand il s’agit d’évaluer leurs pairs. Les membres de la communauté jouent le rôle des relecteurs dans les maisons d’édition. Ils jugent l’orthographe et le style et peuvent corriger directement l’œuvre en cours. 

 

Tour à tour, les Scribeurs peuvent exercer leur imagination ou celle des autres en répondant à ou en créant des défis littéraires. À ce jour, près de 4 000 défis ont été relevés. Les fonctionnalités de la plateforme (le forum) encouragent les échanges et les discussions entre les auteurs.

 

Scribophile est dans la même veine que Scribay. Malheureusement, la plateforme est anglaise. Vous pouvez tout de même jeter un coup d’œil à leur blog : il donne de nombreux conseils d’écriture venant de professionnels. 

 

Scary Stories

 

Si vous êtes un spécialiste des thrillers, l’application Scary Stories correspond à vos attentes. Téléchargée 25 000 fois sur Google Play, Scary Stories répertorie, dans pas moins de vingt-deux catégories, des histoires de fantômes, loups-garous, vampires ou autres zombies. Malheureusement, sur Android, l’application est pleine de fautes d’orthographe et je n’ai pas réussi à accéder aux histoires…

 

 

 

Atavist

 

Atavist se démarque des autres plateformes d’écriture par son esthétique et son design très réussi. Lancé en 2011, Atavist comprend de nombreuses fonctionnalités et s’adapte à un public de rédacteurs, romanciers ou universitaires. Le contenu rédigé peut-être illustré par des images et des vidéos. La plateforme est simple, élégante et semble s’adresser à un public plus mature que celui de Wattpad. L’application propose également aux écrivains de vendre leurs contenus. Malheureusement… L’application n’est pas disponible en français. Écrivain dans la langue de Molière, il est peu probable que votre texte rencontre un grand écho sur Atavist. 

 

En revanche, Atavist offre un confort d’écriture et d’édition que je n’ai pas retrouvé ailleurs. Les modèles pré-formatés permettent de donner immédiatement du style à une publication. Tout se fait par glisser-déposer et l’application brille par son ergonomie. 

 

Difficile de faire le poids face aux 1,6 million d’histoires publiées en français sur Wattpad. Pourtant, il est aujourd’hui possible de quitter l’application d’Allen Lau et Ivan Yuen sans retourner au design pauvre d’un traitement de texte. 

 

Il est devenu très gratifiant d’écrire et de se publier soi-même dans la foulée. Jouer à être Gaston Gallimard a toujours été pour moi bien plus excitant que jouer aux Barbies… Pourtant, pas encore décidée à m’improviser éditrice et à franchir le pas de la plateforme communautaire, sûrement par pudeur, je préfère encore rester dans la solitude du fichier Word…

 

En partenariat avec Allbrary