Comment éviter de perdre toute sa bibliothèque de livres numériques

Lettres numériques - 15.02.2014

Lecture numérique - Usages - sauvegarder un fichier - livre numérique - reconstituer sa bibliothèque


Après les remous qu'a provoqués la société Adobe, annonçant que son DRM Musclor, plus résistant aux attaques de pirates, allait être installé prochainement, les utilisateurs sont en droit de se poser quelques questions. D'abord, pourquoi des DRM... Mais surtout, avec une pareille mise à jour, les anciens fichiers seront-ils lisibles de nouveau ? Excellentes questions, pas de doute. Dans tous les cas, il importe de préserver sa bibliothèque numérique, et pour ce faire, quelques solutions pratiques existent.

 

 

DRM

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

C'est fort possible qu'en tant que lecteur numérique, à un moment ou l'autre, vous allez souhaiter changer de liseuse/tablette (de Kindle à iPad ou de Sony à Kobo, peu importe la combinaison exacte), tout en conservant bien évidemment votre propre bibliothèque numérique que vous avez payée titre après titre.

 

 

C'est à ce moment-là que vous allez vous rendre compte que, si vous avez décidé de stocker tous vos ebooks au même endroit, dans votre liseuse, vous risquez de tout perdre. Pour être sûr et certain d'avoir ses ebooks en double, une décision intelligente à prendre est de les acheter systématiquement à partir de son ordinateur de bureau, pour ne les transférer que dans un deuxième temps dans sa liseuse, que ce soit Kindle, Kobo ou autre.

 

Même si vous ne suivez pas cette recommandation, pensez toujours à transférer périodiquement tous vos fichiers de votre liseuse vers le disque dur de l'ordinateur, en créant un dossier ‘ebooks'. Pour plus de sécurité, vous pouvez aussi, dans une deuxième étape, et comme précaution supplémentaire, transférer le tout dans une clé USB dédiée, ou sur un disque dur externe.

 

Cela marchera à condition que les fichiers ebooks ne soient pas cadenassés par des DRM ou verrous numériques. Si c'est le cas, il vous sera toujours possible d'ôter le DRM de votre fichier, mais à vos risques et périls. « Enlever un DRM d'un fichier est illégal, nous assure Pascal Leduc, avocat spécialisé dans la propriété intellectuelle au cabinet JVM contacté par la rédaction de Lettres numériques, on ne peut contourner les mesures de protection d'un fichier. »

 

Plutôt que de devoir enlever illégalement les DRM, un autre moyen de les contourner est de privilégier les librairies indépendantes qui n'ajoutent pas de DRM si les éditeurs n'ont pas choisi d'en mettre. De ce fait, en tant que lecteurs, vous disposerez de plus de liberté que sur les boutiques d'Amazon ou d'iBookstore. 

 

La politique pro-DRM peut donc avoir un effet désastreux sur les expériences des consommateurs. Ce fut le cas de Linn, une cliente norvégienne d'Amazon. En octobre 2012, Linn a eu la très désagréable surprise de recevoir un e-mail lui annonçant que son compte dans le fameux magasin en ligne venait d'être fermé, et qu'elle ne pourrait plus lire les livres achetés pour son Kindle. En suivant la logique du format propriétaire d'Amazon, son compte ayant été supprimé, tous les droits de lecture associés ont été désactivés. Sa bibliothèque entière a disparu du jour au lendemain d'un simple clic.

 

Visiblement de bonne foi, la cliente n'a aucune idée de la raison qui a poussé Amazon à agir ainsi, et n'a pu obtenir aucune précision de la part du marchand. La société de Jeff Bezos s'est contentée de lui rappeler que le contrat d'utilisation d'Amazon l'autorise à supprimer un compte et des contenus « à sa seule discrétion« . On ne l'oubliera pas et on restera vigilant.