E Ink ouvrira une filiale en Chine pour des eReaders scolaires

Clément Solym - 16.12.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - chine - scolaire - lecteur


La société E Ink Corporation, créée en 1997 dans le MIT Media Lab vient d'annoncer la création d'une filiale qui va se développer en Chine pour accroître la production et augmenter sa présence sur le territoire.

L'investissement sera de 6,61 millions de dollars pour l'ouverture de cette extension qui produira des écrans TFT-LCD et à affichage électrophorétique. Il s'agit de concevoir et produire de nouveaux appareils pour le marché scolaire local, explique la compagnie, citée par le DigiTimes. Plus de détails seront donnés ultérieurement sur les développements prévus.

E Ink est le premier acteur mondial dans le domaine de l'encre électronique, avec des technologies nouvelles qui font largement évoluer la lecture numérique.

Les derniers apports sont la technologie Pearl, dévoilée tout d'abord avec le Kindle DX, présentant une deuxième génération. La dernière en date est la technologie Triton, qui améliore encore le rendu, avec 16 niveaux de gris et l'affichage de milliers de couleurs.


rendu de la technologie Triton

En matière de livre numérique, la Chine a décidé d'adopter une nouvelle législation, pour enrichir l'offre actuelle et inciter la création d'ebookstores, qui ne seront pas limités par les quotas. La Chine représenterait 20 % du marché mondial du livre numérique. (notre actualitté)