Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Fin de e-partie pour Sony, Kobo prend le relais de la clientèle

Antoine Oury - 09.05.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Sony - Kobo - fermeture des services


C'est une mauvaise nouvelle pour les clients, mais une opportunité de taille pour les concurrents sur le marché. Le géant de l'électronique Sony annonce l'arrêt de son Reader Store, sa librairie de livres numériques, au Royaume-Uni, en Allemagne, Autriche et Australie. Quelques semaines après la fermeture de la librairie aux États-Unis, cette décision marque le départ de la marque du marché. Au profit, notamment, de Kobo.

 

 

London Book Fair 2014

Stand Kobo à la Foire du Livre de Londres 2014 (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

L'ultimatum est lancé : le 16 juin prochain, l'ensemble du service Sony Reader sera définitivement fermé, l'Europe suivant ainsi les États-Unis. Comme le veut désormais la tradition lorsqu'une librairie numérique ferme, les clients sont cordialement invités à télécharger l'ensemble de leur bibliothèque numérique, dans le cas où le successeur ne pourrait pas remplacer les ouvrages achetés.

 

Car un successeur est déjà tout trouvé, en la personne morale de Kobo : la marque canadienne, rachetée par le japonais Rakuten, récupérera la clientèle européenne comme elle l'a fait de l'autre côté de l'Atlantique. Les clients paieront les pots cassés, s'ils ne pensent pas à télécharger leur bibliothèque : Sony confirme que les droits d'accès seront transférés, mais souligne aussi que des titres pourraient ne pas être disponibles sur les librairies Kobo.

 

« Dans certains cas, le livre numérique acheté pourrait ne pas être disponible chez Kobo et ne pas être inclus dans le transfert. Nous vous recommandons d'utiliser vos derniers bons de réductions et promotions », annonce un communiqué de Sony diffusé auprès de ses usagers. Pour ceux qui ne souhaiteraient pas voir leur compte transféré chez Kobo, un formulaire est disponible pour quitter le service. Dans ce cas, il faudra au préalable télécharger toute sa bibliothèque, qui tombera dans les limbes une fois le formulaire rempli.

 

Enfin, les lecteurs ebooks de la marque seront prochainement mis à jour pour être désormais liés à la librairie numérique de Kobo, et non plus au Reader Store de Sony.

 

L'exception culturelle française

 

En France, Sony devenait partenaire de Chapitre.com dès août 2012 et profitait de sa librairie numérique. Le Japonais semblait tout bonnement incapable de lancer sur le territoire son Reader Store, en dépit de ses différentes tentatives.

 

Du côté de Kobo France, on apprenait ce matin l'arrêt des services Reader Store en Europe, sans disposer de beaucoup plus d'informations. Cependant, pas certain que l'équipe puisse mettre en place le même type de solution que pour les territoires britannique, allemand et australien. Les clients de Chapitre.com n'étaient en effet pas des clients de Sony. « Pour le moment, les discussions sont en cours », nous explique-t-on.

 

Pourtant, la société mère de Chapitre.com, Actissia, confirme que, prochainement, un nouveau partenaire proposant son lecteur ebook viendra remplacer Sony. Pour le versant matériel de son offre numérique, c'est probablement un acteur plus franco-français qui devrait émerger.