Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

France : un fonds de développement pour littérature numérique

Clément Solym - 26.11.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - littérature jeunesse - applications - création numérique


À l'approche du Salon du livre et de la presse jeunesse de Montreuil, le Centre national du livre et l'École du livre de jeunesse présentent un nouveau fonds d'aides à la création. Ce dernier vise à promouvoir l'essor d'une littérature jeunesse sous sa forme numérique. 

 

 

20111105-student2-2

nooccar, CC BY 2.0

 

 

« Pour soutenir et accompagner le développement d'œuvres numériques de littérature jeunesse de qualité, le Centre national du livre et l'École du livre de jeunesse lancent conjointement un fonds d'aides à la création. Ce dispositif s'adresse aux créateurs (auteurs, illustrateurs, développeurs...) et éditeurs », explique le CNL.

 

Pour solliciter l'une des bourses disponibles, il faudra être le créateur à l'origine du projet, et être accompagné d'une société qui représentera l'éditeur. Ce dernier devra prendre en charge une partie du financement, dans la publication et la promotion. Les critères sont les suivants : 

  • Le projet présenté devra être une création originale, les adaptations d'œuvres existantes étant inéligibles. Cependant, l'œuvre pourra librement s'inspirer des grands classiques de la littérature de jeunesse.
  • L'œuvre créée devra être disponible en langue française.
  • Le projet présenté, qu'il s'agisse d'une application ou d'un e-book (e-pub 3), devra être accessible aux tablettes sous système d'exploitation Android et iOS.

 

Il est intéressant de noter que, d'ores et déjà, soient exclus les appareils sous Windows 8, mais également que l'on n'opère qu'une distinction iOS/Android. Aujourd'hui, peu de tablettes sont réellement utilisées pour la lecture - à l'exception du Kindle Fire, qui tourne sous un système Android modifié pour les besoins d'Amazon. Nous obtiendrons plus de précisions sur ce point ultérieurement.

 

Tout dossier devra être déposé avant le 2 mars, puis le 25 mai  2014. Dix bourses seront proposées, et le jury en charge de déterminer les attributions se réunira deux fois par an. Ce dernier examinera précisément : 

  • intérêt artistique du projet : qualité de la narration et des illustrations, et intérêt pour la narration des autres médias (vidéos, son…) utilisés.
  • pertinence des mécaniques d'intertextualité et d'interactivités
  • capacité de l'Equipe à mener le projet à bien au regard de ses expériences antérieures et du volet économique du projet
  • plan de financement, au regard de sa situation financière et professionnelle de l'Equipe et de l'ampleur du projet.

 

Les œuvres primées feront l'objet :

  • d'une communication spécifique de l'École du livre de jeunesse et du Centre national du livre ;
  • d'une présentation sur Pollen, le portail des littératures et écritures numériques du Salon du livre et de la presse jeunesse (http://pollen.slpj.fr) au moment de leur publication ;
  • d'une programmation dans le cadre de l'édition 2014 du Salon du livre et de la presse jeunesse.

 

Le soutien financier apporté par le CNL sera fixé à un montant maximal de 5000 €, représentant au maximum 50 % du projet total. « 60 % du montant de la bourse est versé dans les deux mois qui suivent la décision d'attribution . Le solde, soit 40 %, est versé après publication de l'œuvre, dans un délai de deux ans. » 

 

Toutes les informations, à cette adresse

 

Retrouver notre chronique Les applications de lecture jeunesse, avec Un livre 2.0

 

Un Livre 2.0 : Nicolas Gary - Applications Jeunesse from unlivreunjour on Vimeo.