Google joue la montre face à Commission européenne

Victor De Sepausy - 14.08.2015

Lecture numérique - Google - commission - européenne


En avril 2015, la Commission européenne a fait part à Google des griefs qu’elle avait retenus à son encontre concernant un abus de position dominante (voir notre actualitté). Si Google avait normalement un délai de dix semaines pour répondre, la société californienne a réussi à gagner du temps, rapportent Les Echos.

 

Les explications n’interviendront donc pas avant la fin de ce mois d’août. Voilà une occasion supplémentaire pour Google de peaufiner sa défense et faire valoir que son comparateur de prix n’entravait pas la bonne marche de la concurrence.

 

Pour la Commission européenne, il existe bien un problème : Google favorise « systématiquement son propre produit de comparaison de prix dans ses pages ». Potentiellement dans cette histoire, Google risque une amende pouvant s’élever à 10 % de son chiffre d’affaires, soit 6 milliards d’euros.

 

 

(Crédits photos : CC BY 2.0 - Yahoo)

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur :
Genre : marketing,...
Total pages : 174
Traducteur :
ISBN : 9782843377013

Google, un ami qui ne vous veut pas que du bien

Le but de cet essai choc est de proposer à ces lecteurs une enquête inédite et rigoureuse qui alerte le grand public sur l'hégémonie radicale d'un entreprise dont me souhait avoué est de " contrôler toute l'information du monde ".En huit chapitre thématiques, ce livre démontre comment Google tisse la toile d'un contrôle permanent de notre vie et menace le pluralisme démocratique comme la notion de propriété intellectuelle, tout cela en faisant preuve d'un " banditisme fiscal " éhonté.

J'achète ce livre grand format à 17 €