iBooks, une dernière mise à jour cocasse de bugs

Clément Solym - 21.10.2011

Lecture numérique - Applications - iBooks - lecture - livre numérique


Apple a peut-être constaté le téléchargement de 180 millions de livres numériques depuis le lancement de l'application iBooks, mais la dernière mise à jour de son logiciel de lecture, avec librairie implémentée, n'est pas vraiment du meilleur goût.


Suite à la mise à jour majeure du système d'exploitation d'Apple, iOS, passé en version 5, les utilisateurs peuvent ressentir un certain agacement de voir combien l'appli a été si mal préparée.

 

 

Nous avions eu l'occasion de pointer la disparition de la fonctionnalité local storage, qui impacte sévèrement les éditeurs numériques utilisant cette fonctionnalité. Pour résumer, cette fonction permettait de stocker des informations, pour enrichir le livre numérique. (voir notre actualitté)

 

Mais ce n'est pas tout : on a aussi pu constater qu'après la mise à jour, toutes les couvertures de la bibliothèque avaient disparu. Cela contraint, inutilement, l'utilisateur à d'abord supprimer tous ses ouvrages, puis les réinstaller depuis iTunes. Une perte de temps que l'on se serait volontiers épargnée.

 

On notera aussi, pour les techniciens, que la possibilité d'insérer des champs de saisie de texte avec la balise < input type=texte >, a également disparu. En somme, c'est ce qui permet d'avoir une barre de saisie de texte qui fait apparaître le clavier pour répondre à une question dans un livre, par exemple.

 

Enfin, la gestion du jQuery, la banque de fonctions simplifiées pour JavaScript, s'est passablement dégradée. Plusieurs ouvrages qui fonctionnaient jusqu'à lors se retrouvent absolument inutilisables.

Un petit inventaire à la Prévert, mais qui ne donne pas vraiment envie de sourire...

 

 

Nota Bene :

contrairement à ce que nous avions noté, le local storage ne compte pas parmi les dernières spécifications de l'EPUB 3. Dans ce cas, c'est encore plus regrettable, et c'est du côté de l'IDPF qu'il faudrait se tourner. 

 

En effet, dans une recommandation, concernant une précédente version on pouvait lire que le local storage était clairement envisagé :

Reading Systems that allow local storage should also provide methods for Users to inspect, disable, or delete that data. The data should be destroyed if the corresponding EPUB Publication is deleted.

(voir sur le site de l'IDPF)