Japon : L'opérateur télécom KDDI présente son ebookstore

Clément Solym - 21.12.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - ebookstore - japon - kddi


Ça bouge beaucoup au Japon, avec le lancement récent - et le succès confirmé - des Sony Readers, mais également des tablettes de Sharp, les Galapagos. Un marché numérique qui suscite beaucoup d'intérêt, et tout particulièrement chez les opérateurs télécom.

En effet, la société KDDI a présenté un ebookstore, dont l'ouverture est prévue cette semaine, au cours d'une conférence qui se déroulait à Tokyo. Lismo Book Store, de son petit nom, ouvrira le jour de Noël, comme un cadeau de plus au pied du sapin, avec une offre de 20.000 ouvrages, qui aboutira progressivement à 100.000, au mois de mars 2012, selon les prévisions. Au menu, du classique, romans, essais, scolaires, cuisine et quelques gratuités.

Pour allier l'utile à l'agréable, notons que la firme va également proposer un lecteur ebook, disposant d'une connectivité sans fil, pour simplifier le téléchargement de livres numérique, depuis tout le territoire japonais.

Ça se trémousse donc pas mal au Pays du Soleil Levant, et avec de posssibles perspectives de développement à l'international. N'oublions pas que KDDI a récemment injecté 22 millions de dollars dans le financement d'une plateforme de paiement depuis un mobile. C'est la société américaine Microfinance International, spécialisée dans le domaine qui en profitera.

Concernant le lecteur ebook qui sera proposé par KDDI, il s'agit du Biblio Leaf SP02 (illustration et vidéo, ci-dessous), avec connectique WiFi et 3G, écran de 6 pouces, en 800x600, avec une autonomie de 13.000 heures, grâce à son panneau solaire. Si, si, c'est très intelligent.

Il serait vendu 525 yens avec un abonnement de deux ans, précise Totaltele.

La résistance est cependant déjà installée, puisque NTT Docomo a passé des accords avec Dai Nippon Printing pour la création d'une société vendant du livre numérique dans le pays, 2Dfacto. Elle disposera comme partenaire des librairies CHI et sera opérationnelle dès janvier 2011.