L'application Kindle iOS, vampire de batteries d'iPhone et d'iPad

Antoine Oury - 07.05.2015

Lecture numérique - Applications - application Kindle - iOS Apple iPhone iPad - batterie


Les applications iOS et Android d'Amazon pour le Kindle sont des éléments indispensables de sa stratégie propriétaire : elles permettent aux utilisateurs du système de profiter d'une liberté toute relative, en accédant aux fichiers stockés dans le cloud. Néanmoins, les utilisateurs d'iPhone et d'iPad ont eu une mauvaise surprise : depuis une certaine mise à jour, leur batterie a tendance à fondre comme neige au soleil.

 


Le Kindle en pleine surconsommation

 

 

Depuis la mise à jour du 15 avril 2015, les utilisateurs de l'appli Kindle sur une machine iOS auront sûrement remarqué que la durée de vie de leur batterie avait pris un sérieux coup dans l'aile. L'iPhone ou l'iPad, pour lesquels Apple avait pourtant fait un effort sur la consommation énergétique, se retrouvaient à plat au bout de quelques heures d'utilisation.

 

La mise à jour améliorant « la performance et la stabilité » de l'appli Kindle aurait également anormalement augmenté sa consommation de ressources et d'énergie. En réponse aux quelques articles postés sur le web à ce sujet, Amazon a assuré « que seulement une poignée d'utilisateurs nous ont fait part de ce problème ».

 

Mais la firme a clairement reconnu qu'un problème avait été identifié, et promet un correctif rapide, dans les 24 à 48 heures.