L'application, marché lucratif, certes, mais problématique

Clément Solym - 13.06.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - étude - marché - applications


La firme spécialisée dans les analyses de marché pour les télécommunications, Juniper, a révélé les résultats de son étude sur le marché des applications pour smartphones.

Juniper indique qu'aujourd'hui le marché des applications pèse un peu moins de 10 millions de dollars, mais que d'ici 2015 il devrait atteindre les 32 millions de dollars.


Ces chiffres incluent les revenus générés par les téléchargements d'applications payants, les services de valeur ajoutée et la publicité. Impossible d'occulter le secteur que va ouvrir Apple avec la régie iAd, qui permettra à ce titre de placer de la publicité au sein même des applications. Récemment, la firme avait d'ailleurs annoncé avoir vu défiler 4 millions de téléchargements d'applications qui auraient généré 1,5 million de dollars.

Cela dit, l'analyste principal de Juniper pour cette étude, Windsor Holden, met en garde les créateurs d'applications, expliquant qu'il serait contre-productif de se focaliser sur le magasin d'application d'Apple. Le marché que doit représenter le système d'exploitation Android, utilisé par plusieurs constructeurs de mobiles semble d'ores et déjà devenir majoritaire d'ici quelques années, voire quelques mois.

Il indique aussi qu'entre 5 et 15 % des téléchargements concernent des applications payantes.

Juniper explique enfin que « créer un modèle économique basé sur à la fois maximiser l'adoption des applications par les consommateurs et maximiser les revenus générés par les contenus pourrait être extrêmement problématique ».