La Chine pourrait porter plainte contre l'accord Google

Clément Solym - 21.10.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - google - chine - plainte


L'accord Google va très probablement devoir faire face à une nouvelle plainte. Après les associations d'auteurs et d'éditeurs européens c'est au tour de la China Written Works Copyright Society d'envisager des poursuites contre Google.

Leur passage à la Foire du livre de Francfort, où la question de l'accord Google a été vivement débattue, aurait-il réveillé les Chinois ? La China Written Works Copyright Society explique qu'elle envisageait depuis quelques mois déjà.

Elle a trouvé au moins 570 auteurs et 17 000 ouvrages chinois inclus dans l'accord Google aux Etats-Unis. Tous ne sont pas encore numérisés mais la société de protection des droits d'auteur en Chine préfère envisager dès maintenant comme très probable le dépôt d'une plainte.

Google prévoit une compensation de 60 dollars pour les détenteurs des droits des oeuvres qui ont été numérisées sans permission. Un auteur chinois souhaitant rester anonyme a déclaré : « Ils veulent obtenir des gens qu'ils ne disent rien pour seulement 60 dollars ? Ils rêvent ! ».