La semaine de Numerama : SAV Hadopi, Grèce et Licra (49)

Numerama - 16.06.2013

Lecture numérique - Usages - high-tech - revue de presse - Xbox


C'est un rendez-vous que vous ne pouvez manquer. Chaque semaine, ActuaLitté et Numerama vous propose de revenir sur les actualités les plus étonnantes, marquantes, choquantes et satisfaisantes, qu'il s'agisse de numérique, de technologie, de littérature ou d'édition. Bonne lecture !

 

Lundi :

Avoir une offre légale donnant accès à des biens culturels ne fait pas tout. Encore faut-il qu'elle soit de qualité. Or, le récent test effectué par la blogueuse Klaire montre qu'on est encore loin du compte. La Hadopi, dans cette affaire, n'a pas de marge de manœuvre pour écarter les solutions d'une affligeante médiocrité. Tout juste peut-elle assurer le SAV en poussant les plateformes à se remuer.

 

 

Mardi :

Las de voir des tags racistes décorer les murs des villes ? La Licra vous propose de contribuer au nettoyage de la cité. L'association a annoncé la sortie d'une application qui permet de photographier et géolocaliser toute inscription raciste et antisémite. Une fois l'information reçue par le département juridique de la Licra, celle-ci transmet l'alerte aux services municipaux qui pourront retirer les tags incriminés.

 

 

 

 

Mercredi :

La décision a suscité une onde de choc en Grèce. La coupure soudaine du service audiovisuel public ERT a rappelé à la population la rudesse de l'austérité. Mais le réseau des réseaux lui a offert l'occasion de survivre par un autre canal. Sur Internet, grâce en particulier à la technologie du streaming, l'ERT s'efforce de diffuser des programmes comme le service le ferait habituellement.

 

 

Jeudi :

Le gouvernement ne comptera pas les manifestants en fonction du nombre de téléphones présents dans et à proximité du cortège. Pour deux raisons : d'abord, le nombre de téléphones sur zone pourrait ne pas correspondre au nombre des participants. Ensuite, parce qu'en démocratie et dans un État de droit, chacun est libre d'aller et venir anonymement.

 

 

Vendredi :

La Xbox One pourrait être inutilisable dans les DOM-TOM. Un faisceau d'indices laisse à penser que la console, qui nécessite une connexion quotidienne dans le cadre de la lutte contre le piratage et intègre des dispositifs de géolocalisation / géoblocage, risque de n'être accessible qu'aux métropolitains. Du moins dans un premier temps. Les Français de l'outre-mer devront patienter.

 

À samedi prochain !