Le Département d'Etat américain s'offrira 35000 Kindles

Clément Solym - 12.06.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - Kindle - gouvernement fédéral - acheter


Alors que le ministère de la Justice a lancé une action contre cinq groupes d'édition et Apple, avec en sous-marin, le mécontentement d'Amazon pour donner du souffle à la procédure, le département d'État vient de décider l'achat de nombreux Kindles. Le gouvernement fédéral souhaite donc équiper ses administrateurs avec des appareils de lecture numérique… magnifique.

 

Cependant, plusieurs consignes impératives rendaient particulièrement complexe le choix d'un tout autre acteur qu'Amazon. 

  • l'appareil doit supporter les formats MOBI & PRC
  • connectivité 3G
  • un écran 6 pouces, à encre électronique
  • une pochette
  • des capacités audio et vidéo

 

De quoi donc couper court aux espoirs de n'importe quelle autre société proposant des appareils. La dépense de l'argent public doit-elle donc se faire en favorisant tel ou tel acteur du secteur, mais en l'occurrence, celui qui dispose du format le plus fermé qui soit, avec l'impossibilité de lire des fichiers au format EPUB, pourtant le standard communément accepté par les professionnels ?

 

 

 

Mais côté équipement, on parlerait de 7000 appareils achetés chaque année durant cinq ans, soit un total de 35.000 appareils, pour un contrat de 16,5 millions $. Pour commencer, 2500 Kindles seront fournis, et chargés avec 50 titres chacun. 

 

Un contrat sans appel d'offre, étant donné les conditions impératives à remplir, mais sans appel d'offre tout court, le Département d'État assurant avoir identifié Amazon comme le seul fabricant de lecteurs ebook sur le marché qui remplisse l'ensemble des pré-requis. La question de la 3G serait en effet motivée par la nécessité de pouvoir télécharger à tout moment, et partout dans le monde, les documents à lire - et sûrement pas le dernier best-seller.

 

L'iPad a été très rapidement éliminé de la course, puisque ses fonctionnalités supplémentaires sont inutiles, mais surtout l'appareil présente des risques de sécurités inacceptables pour les utilisateurs. Et sans parler de l'autonomie de l'appareil, de 10 heures à peine. 

 

Amazon doit manifestement faire une proposition au gouvernement fédéral pour une telle quantité de machines.

 

L'annonce est à cette adresse

 

 

 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.