Le leader du mobile Android inonde le marché américain, à 56%

Clément Solym - 28.09.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - nielsen - systeme - exploitation


Nielsen vient de publier aux États-Unis une étude sur la répartition des systèmes d'exploitation dans le mobile. Non seulement Android est globalement premier avec 43% des parts de marché, mais en plus il est le système le mieux vendu ces trois derniers mois, à 56%. Seul Apple résiste, Blackberry reculant à 9% et les autres étant éclipsés.

 

Apple reste populaire et stable avec 28% des parts de marché, alors que la taille du gâteau grandit. Le prochain lancement de l'iPhone 5 devrait relancer les ventes de la marque à la pomme.


Mais ce qui est le plus important est qu'Android devient le système « universel » du smartphone, en ayant bientôt plus de 50% des parts de marché, alors que la tendance ne semble pas devoir s'arrêter. Linux aura finalement battu Microsoft et Apple, mais sur le mobile et grâce à Google.

Le succès d'Android est dû à son adoption par une majorité de constructeurs, qui ont d'ailleurs tendance à alourdir inutilement les téléphones avec leurs applications maison.


Le raz-de-marée des couteaux suisses 

Les fournisseurs de contenu et d'applications payantes peuvent se frotter les mains. Google n'impose aucun marché d'applications avec une taxe de 30% du prix de vente, et les applications-magasins se montrent d'après Nielsen en pleine croissance.

 

Un autre indicateur des changements qu'Android amène est que beaucoup de clients semblent passer des téléphones portables basiques aux téléphones-ordinateurs de poche via Google. 56% des acheteurs de téléphone préfèrent ces trois derniers mois des téléphones multifonctions.

Le rythme de remplacement est modéré par les contrats à durée d'engagement déterminée qui empêchent de changer de portable très fréquemment sans fort surcoût. 

(Source : Nielsen)