Le Nook restera 'en relation étroite' avec les librairies Barnes & Noble

Clément Solym - 08.01.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Nook - Barnes & Noble - ventes


William Lynch a fait peur cette semaine. En annonçant que sa société, Barnes & Noble envisageait de se séparer de la marque Nook, c'est-à-dire tout le pan numérique de leur développement, c'est une certaine frayeur qui s'est propagée sur les marchés. Alors, on envoie le grand patron sur la chaîne CNBC pour discuter de cette situation, et calmer le jeu. 

 

Avec 13 % de parts de marché dans le secteur du livre numérique, aux États-Unis, selon IHS Supply, B&N n'est pas vraiment le client moteur du marché. Mais il ne manque pas d'innovations pour autant. Et face à un Amazon à 67 % estimés de PdM, difficile de tirer facilement son épingle du jeu. 

 

Cependant, William insiste, il faut que je message passe : « Quoi que nous fassions, il restera une relation étroite entre nos magasins et le Nook. » De quoi rassurer les actionnaires et les marchés ? À voir. Du reste, William reste conscient que le développement du secteur du livre passera par la commercialisation numérique désormais. Et B&N est prêt à continuer. 

 

Mieux : le livre papier restera une forte part de l'activité - mais pas de hausse de ce marché en vue. Selon tous les schémas envisagés, B&N voit clairement une diminution des ventes physiques avec le temps.

 

Et si durant l'année 2011, les Américains ont acheté une grande part de livres papier, c'est aussi, explique-t-il que le nombre de revendeurs a diminué, avec la faillite de Borders, et que les implantations de B&N sont assez efficaces dans les villes. 

 

Le Nook, pour mémoire, ce sont 70 % de croissance en l'espace d'une année, et en parallèle, les ebooks eux-mêmes ont fait des records. Le problème reste que Nook n'est pas disponible à l'international, et que ce n'est pas prévu avant plusieurs mois. Un manque à gagner certain, pour la société. 

 

Reste que pour l'heure, pas d'investisseur en vue pour assurer une suite à la société, qui dispose de ses propres ressources pour y parvenir. On attendra encore avant de connaître la décision finale sur l'avenir du Nook...