Le Projet Gutenberg s'excuse pour une involontaire contrefaçon

Clément Solym - 01.12.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - projet - gutenberg - violation


Projet Gutenberg, contrefacteur ? C'est assez compliqué à envisager. Et pourtant, le bébé de Michael Hart s'est fait prendre la main dans le sac en pleine violation du droit d'auteur...

Le couple Bear, dont monsieur tout comme madame, est romancier et auteur de science-fiction, vient de découvrir que le Projet Gutenberg avait mis en ligne une nouvelle de Poul Andersen, père d'Astrid, femme de Greg...

Or, la nouvelle, si elle n'avait été publiée que par un magazine à l'époque, avait resservi d'introduction à un roman par la suite. Difficile de savoir si l'on est sur une oeuvre sous droit, ou non... (notre actualitté)

Erreur...

Et les deux de pointer le travail du Projet, tout en demandant que le livre soit rapidement retiré et réclamant des dommages... La réponse de Gregory Newby, du PG, est intéressante. Tout d'abord, il s'excuse pour cette erreur, au nom de tout le Projet Gutenberg. Ce qui est déjà bien.

Ensuite, il précise que cette erreur provient bel et bien de ce que les équipes ignoraient complètement que le texte signalé ainsi que Brainwave, qui se retrouvait également dans le corpus des oeuvres présentes sur PG, étaient encoure sous droits. Surtout, parce que la présence de ces textes sous la forme de roman leur avait complètement échappé.

Leur avocat a apporté plusieurs précisions sur ce point, dans un email qui est parvenu à eReads. Plus de peur que de mal... Mais évidemment, Gregory n'aborde en aucun cas la question d'un dédommagement...