File d'attente aux toilettes : Amazon au bout du rouleau

Julie Torterolo - 15.09.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - toilettes - salariés


En août dernier, le New York Times qualifiait Amazon de société inhumaine, dont les techniques de management et de gestion du personnel frôlaient l’esclavagisme. Aujourd’hui, on apprend que les conditions déplorables des employés vont même jusqu’aux… toilettes des hommes. Les sanitaires manqueraient en effet cruellement. À défaut de chasse d’eau, les salariés tirent la sonnette d’alarme.

 

Men 7007

mliu92, CC BY-SA 2.0

 

 

Les documents du Département d'État du Travail et l'Industrie de Washington ont de quoi relancer les critiques sur les conditions de travail en vigueur chez Amazon. Selon l'institution, les salariés de la firme se plaignent régulièrement du manque de sanitaire pour les hommes, et dénoncent depuis 2012 des files d'attente incessantes devant les toilettes. Dans un des bâtiments du géant américain, par exemple, 150 employés masculins, réunis sur un étage, se partageraient seulement 4 toilettes. Alors que les normes en imposeraient au minimum 6 pour un tel nombre de travailleurs. 

 

En 2014, le géant américain avait promis de remédier à la situation, mais les progrès ne sont pas flagrants. Des employés, interrogés par GeekWire, n'ont pas tourné autour du pot : « Il y a 150 hommes au 8ème étage, avec 2 urinoirs et 2 cabinets » flagelle un salarié. « En raison d'un déséquilibre important du sexe des employés, nous avons généralement des longues files d'attente pour l'utilisation des toilettes dans la plupart des bureaux de South Lake Union » , a rajouté un autre dans une plainte déposée en mai dernier. 

 

Pour la défense de la société, certains de leurs étages sont néanmoins dans les normes et la plupart des employés contactés par GeekWire n’étaient pas vraiment intéressés par le sujet. La moitié des travailleurs qui ont accepté de répondre affirmait ne jamais avoir rencontré de problèmes.

 

Un manque de trône, pour les hommes, qui cache cependant un problème plus profond : celui de la parité homme-femme chez Amazon. Selon une étude réalisée par la commission EEO (Equal, Employment, Opportunity) — qui veille à l'égalité homme-femme dans le monde du travail —, les femmes ne représentent que 40 % de l'ensemble des salariés de la société. Et les choses se pimentent au niveau des cadres où les femmes ne sont que 20 %.

 

Pas certains qu'elles souhaitent néanmoins venir profiter des cuvettes d'Amazon : dans les plaintes consultées par GeekWire, celles des toilettes siégeraient aux côtés de plusieurs plaintes pour harcèlement sexuel.