MOOC : Google au lancement d'un Youtube des cours en ligne

Julien Helmlinger - 19.02.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google - MOOC - Formation


Anant Argawal, pré­sident de la plateforme d'apprentissage edX, versant dans les MOOC (Massive Open Online Courses, ou cours en ligne ouverts), a annoncé le lan­ce­ment à venir d'un « Youtube des cours en ligne » avec Google pour partenaire. Tandis que 2014 pourrait bien être l'année du boum pour cette pratique d'enseignement, le mouvement devrait permettre à chacun de diffuser ses propres cours. Pour le meilleur comme le pire ?

 

 

 

 

Anant Argawal est également pro­fes­seur d'électronique au MIT en plus d'être pré­sident pour edX. Il explique que le nouveau site web, mooc.org, s'adresse à tout « indi­vidu, orga­ni­sa­tion, entre­prise, asso­cia­tion », pour lui permettre de « pos­ter en ligne son MOOC », contrai­re­ment à edX, qui « res­tera limité aux contri­bu­tions issues des uni­ver­si­tés ».

 

Le service en ligne Mooc.org sera basée sur la tech­no­lo­gie open source d'edX, déjà mise à profit entre autres par la plateforme de cours en ligne ouverts France Université Numérique (FUN).

 

Par ce lancement, les deux partenaires devraient faire fondre la « bar­rière à l'entrée tech­no­lo­gique », estime Matthieu Cisel, doc­to­rant sur les MOOC. Car si l'installation complexe de la tech­no­lo­gie edX néces­siterait une bonne maî­trise des codes infor­ma­tiques et des lan­gages de pro­gram­ma­tion, Mooc.org viendrait sup­primer cette dif­fi­culté.  

 

Pour le spécialiste, Mooc.org va désormais permettre « à tout un cha­cun de lan­cer 'gra­tui­te­ment' son cours avec la tech­no­lo­gie Open edX, ou en par­ta­geant avec Google si le ser­vice est payant ».

 

Le professeur Armando Fox, pro­fes­seur à l'université de Californie-Berkeley, celui-ci pronostique que, « comme sur YouTube, même si une grande par­tie de ce qui sera publié peut être médiocre, il y aura aussi pro­ba­ble­ment de véri­tables joyaux. Mooc.org peut don­ner la parole à des ensei­gnants extra­or­di­naires qui, autre­ment, n'auraient peut-être pas été connus en dehors de leurs uni­ver­si­tés d'origine ».


Le service devrait être officiellement mis en orbite au cours du pre­mier semestre 2014.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.