Payer plus pour un livre sans DRM ?

Xavier S. Thomann - 26.02.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - DRM - Amazon - Librairie indépendante


On reparle des DRM ces jours-ci dans le cadre de la plainte déposée par des librairies indépendantes américaines contre Amazon et les six plus grandes maisons d'édition. Le DRM en place sur les livres numériques d'Amazon est à la source du problème. Une autre question se pose toutefois. Les lecteurs seraient-ils prêts à payer un peu plus pour un livre numérique sans DRM ? 

 

 

Tous les adeptes de la lecture sur reader ou tablette mettent en avant les DRM comme un obstacle à une meilleure utilisation. En achetant un ebook chez la firme de Seattle, le client se condamne à ne pouvoir l'utiliser uniquement sur un Kindle. Après tout pourquoi pas, c'est une stratégie similaire à ce que fait Apple. 

 

Mais dans le monde numérique, qui se veut un monde de partage et de gratuité, de telles restrictions passent mal. ActuaLitté a eu l'occasion de faire part du mécontentement de nombreux usagers et autres acteurs vis-à-vis de ce système. Des éditeurs commencent à proposer des livres sans DRM, préférant le watermarking, en revanche comme Amazon reste l'acteur clef, la question continue de se poser. 

 

Une solution intermédiaire pourrait donc être le fait de payer un peu plus cher pour le même livre, mais sans DRM. Pour voir si les lecteurs peuvent adhérer à cette option, Digital Book World propose un ouvrage sans DRM pour un dollar de plus que le même ouvrage chez Amazon. 

 

Il semblerait que cela ne soit pas très convaincant. Sur internet, le client va instinctivement vers le prix le plus bas. De plus, beaucoup de personnes sont familières avec l'environnement d'Amazon, ce qui les pousse à continuer à faire leurs achats de livres numériques sur ce site, même s'il y a une solution légèrement plus avantageuse ailleurs. 

 

Par ailleurs, il faut bien voir que tout le monde n'est pas au courant de l'existence des DRM. Le lecteur moyen ne sait pas de quoi il s'agit. Du coup, le débat semble se limiter aux professionnels et aux férus de technologie. Peut-être qu'une sensibilisation du plus grand nombre serait le moyen de faire changer les mentalités. Car Amazon n'a aucune intention de proposer des livres sans DRM, même à un tarif plus élevé que la version DRM classique.