Un nouveau projet de Nook pour ce printemps

Clément Solym - 29.01.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Barnes & Noble - Nook - librairie


C'est un des responsables de Barnes & Noble, William Lynch, qui a lâché l'information, au détour d'une longue interview accordée au New York Times

 

Racontant la guerre avec Amazon, Lynch explique que la société a dû se rendre à l'évidence rapidement que sans implication ni investissements, dans les précédentes versions du Nook, investisseurs et analystes auraient crié au danger. Il aurait en effet fallu être fou pour ne pas mettre en place une autre solution à ce qu'Amazon proposait. 

 

Aujourd'hui, propulser du contenu dans les livres numériques avec le Nook est « peut-être la seule manière d'avancer », explique-t-il. 

 

Et dans les laboratoires de la SIlicon Valley, est actuellement en cours de gestation, ou de finition, on ne saura pas, un nouvel appareil, pour une fois de plus tenter de contre-carrer la suprématie d'Amazon. 

 

Le tout premier Nook, avec écran LCD tactile et combo en papier électronique

 

 

Les ingénieurs ont mis, la semaine passée, la dernière note sur le cinquième élément de la gamme Nook, et que la chaîne de librairies sortira au printemps. Question à quelques milliers de roupies : qu'est-ce que ce sera ? Réponse : on n'en sait rien, pour le moment Barnes & Noble ne veut pa communiquer sur ce produit. 

 

Vers l'interantional...

 

Rêvons un peu, et osons croire qu'il s'agirait de la machine que le libraire souhaite commercialiser à l'international. C'est qu'actuellement, un partenariat avec Waterstone's est en cours de finition, pour assurer la vente du Nook dans les librairies britanniques. 

 

Aucun commentaire ni d'un côté ni de l'autre, sur ce partenariat, mais la rumeur se fait désormais assez insistante pour que l'on envisage ce déploiement plus sérieusement. « Amazon est toujours le mastodonte du marché, et garde la main sur le marché, parce qu'ils ont été moteurs sur la plupart des marchés », estime un analyste de Standard & Poor's. 

 

Récemment, Waterstone's a été racheté par le milliardaire russe Alexandre Mamout, pour 53 millions £, mais jusqu'à présent, la chaîne ne vendait toujours pas d'appareil de lecture.