Une grève de transport aérien avortée : Amazon a eu chaud

Elodie Pinguet - 24.11.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon Etats-Unis - livraison ABX - grève pilotes


Mardi 22 novembre, les pilotes d’ABX, l’une des compagnies assurant les livraisons du géant d’internet Amazon, se sont mis en grève. Cette dernière a toutefois été suspendue par le district des États-Unis le lendemain. Le Marchand a eu chaud, et pour cause : la période est propice, outre-Atlantique, aux achats compulsifs du Black Friday...

 

Eric Salard, CC BY SA 2.0

 

 

Une grève juste avant la période des fêtes serait handicapante pour les affaires. Et un grand nombre de clients d’Amazon auraient pu ne pas obtenir leur colis. C’est du moins ce qu’il aurait pu advenir suite à la grève lancée mardi matin par les pilotes d’ABX Air, compagnie de fret express américaine œuvrant notamment pour Amazon et DHL. 

 

C’est le syndicat représentant les pilotes, l’association des professionnels des compagnies aériennes Teamsters Local 1224, qui a lancé l’initiative. 250 pilotes ont participé, accusant leur employeur, ABX Air, d’avoir violé leur contrat de travail par un trop grand nombre d’heures de vol imposées dû aux problèmes de sous-effectif.

 

Mercredi soir a signé la fin de la grève. Le juge du district des États-Unis Timothy S. Black a accordé à ABX Air une ordonnance restrictive de blocage de la grève. Le syndicat a donc fait une déclaration précisant que les pilotes retourneraient travailler, mais qu’ABX devait prendre des mesures pour pallier à la pénurie de personnel qui a motivé la grève.

 

Un retour au calme qui arrive juste avant le Cyber Monday du 28 novembre, jour de l’année où un pic d’achat en ligne est généralement atteint. Des records de ventes sont attendus cette année.

 

De son côté, Amazon a des contrats avec United Parcel Service et FedEx Corp, deux sociétés américaines majeures de livraisons de colis, ce qui lui assure un plan de repli en cas de nouvelle grève chez ABX. Il faut cependant savoir que le géant américain de la vente en ligne a conclu un accord avec Air Transport Services Group (maison mère d'ABX) et Atlas Air Worldwide Holdings pour assurer les services de fret avec une vingtaine de Boeing par compagnie.

 

75 vols pour DHL ou Amazon auraient été touchés par l’arrêt des pilotes d’ABX, mais Amazon assure qu’il n’y a pas eu d’impact pour les clients. Kelly Cheeseman, porte-parole du groupe, a déclaré que « Nous avons rééquilibré la capacité de notre réseau diversifié de partenaires opérateurs, et ces ajustements assurent qu’il n’y aura pas de perturbations pendant le week-end des fêtes ».

 

Pas de panique donc, le dernier roman de l’année sera bien déposé à temps par le père Noël sous les sapins.

 

 

Via TheDigitalReader et TheNewYorkTimes