USA : 74 % des ventes d’ebooks passent par Amazon

Julie Torterolo - 16.10.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - marché livre numérique - USA


Selon le rapport d'octobre d’Author Earnings paru la semaine dernière, Amazon dominerait très largement le marché du livre numérique américain. Tout en prenant en compte les livres des auteurs indés, le géant dépasse de (très) loin Apple ou Nook, la solution de Barnes & Noble.

 

Amazon on Mars (The Economist, 21-27 juin 2014)

Amazon on Mars (The Economist, 21-27 juin 2014) (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Les rapports antérieurs annonçaient déjà qu’Amazon amassait près de 65 % des ventes d’ebook aux États-Unis. Mais une petite nuance avait entraînée les chiffres à la baisse : l’étude ne prenait pas en compte les auteurs indépendants. Le tout remis en ordre, ce sont en réalité 74 % de tous les achats de livres numériques du pays qui passent par la firme de Jeff Bezos. L’institut nous apprend même que 71 % de tous les dollars des Américains consacrés aux ebooks reviennent au géant. 

 

L’étude affirme également que les achats de livres d’auteur indépendants sont en hausse, alors même que l’Association of American Publishers annonçait le mois dernier une baisse des ventes d’ebook de 10 % aux USA. Selon The eBook Reader, les livres numériques d’indés bénéficieraient largement de la stratégie d’Amazon consistant à les mettre plus largement en avant. 

 

Avec ces 74 %, Amazon devance de très loin ses concurrents qui peinent à se trouver une place sur le diagramme en camembert. Ce sont alors 4 autres détaillants qui représentent la grande majorité des 26 % restants : on retrouve sans surprise l’iBookstore d’Apple (11 %), le magasin Nook de B&N (8 %), Kobo (3 %) et enfin GooglePlay Books (2 %). 

 

 

À noter, selon l’étude, 33 % des ebooks vendus aux USA ne sont pas porteurs d'un Numéro international normalisé du livre (ISBN).