medias

W3C : l'édition numérique et l'EPUB façonneront le Web de demain

Antoine Oury - 10.10.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - W3C - Digital Publishing Interest - web


Le lancement d'un groupe de réflexion sur l'édition numérique, intégré au W3C, le World Wide Web Consortium, s'était fait en toute discrétion, mais une formation donnée par l'IDPF pendant la Foire du Livre de Francfort fut l'occasion de le mettre en avant. Markus Gylling, membre de l'IDPF et du consortium DAISY, à la codirection du groupe, a pu évoquer le travail en cours.

De notre envoyé spécial à Francfort

 


Markus Gylling, à la Foire de Francfort

 

 

C'est une sorte d'hommage rendu aux éditeurs numérique : un groupe spécifique de réflexion leur est réservé au sein du W3C, un consortium qui définit les standards et les bons usages sur le Web, pour ceux qui le conçoivent. « Les prérequis de l'EPUB deviennent des éléments centraux pour les considérations sur une plateforme Web ouverte », a ainsi noté Markus Gylling, codirecteur du groupe de réflexion.

 

Le groupe a officiellement été lancé le 25 juin dernier, mais les premiers échanges n'ont commencé que récemment : ceux-ci portent pour le moment sur l'internationalisation du Web, avec la volonté de pouvoir disposer d'un grand nombre de langues pour chaque page, la « lecture sociale » et les possibilités d'annotations, l'accessibilité et la personnalisation (polices, tailles des caractères...).

 

Autant de points sur lesquels l'édition numérique planche depuis plusieurs années, et nul doute qu'elle saura apporter son savoir-faire au sein du W3C : le langage HTML 5 est désormais courant dans la structure des livres numériques. Autre nouvelle, plus sombre pour les défenseurs d'un Web ouvert, les mesures techniques de protection, autrement dit les DRM, seront probablement inclus aux premières recommandations sur l'HTML 5.1 fournies par le W3C.

 

À l'édition numérique de les en dissuader...