A l'ombre de l'eau, bars à hôtes à Tokyo

Xavier S. Thomann - 19.08.2019

Livre - A l'ombre de l'eau - Polar Japon Tokyo - Maïko Tako


ROMAN POLICIER – Pour son premier roman, À l'ombre de l'eau, Maïko Kato propose un polar très soigné, minutieusement construit, où plusieurs affaires de meurtre finissent par se nouer autour des deux personnages centraux, Emi Yasukawa Abbott, une jeune anglo-japonaise, et le mystérieux Hayato Hisaïshi, « hôte » dans un club de Tokyo. 
 


Si l'intrigue principale a lieu dans le Tokyo de 2019, le récit fait de fréquents retours en arrière, cinq années plus tôt. Le capitaine de police Hiraï cherche alors à tirer au clair le suicide d'un banquier – suicide auquel il a beaucoup de mal à croire. Ses soupçons se portent sur le jeune Hayato Hisaïshi, mais son enquête n'aboutira pas, faute de preuves. Dans le même temps, Emi souffre de harcèlement scolaire au lycée et décide de passer un marché avec son ami Taïto pour y mettre un terme... 

En 2019, Hayato se retrouve de nouveau au centre d'une enquête policière, menée cette fois-ci par le capitaine Yoshida et son lieutenant Haruma du commissariat de police du quartier de Shibuya – ils cherchent à mettre la main sur un tueur en série et se retrouvent à examiner les affaires de 2014.
 
De son côté, Emi continue de souffrir de son statut de bi-nationale, seulement cette fois-ci c'est au sein d'une grande entreprise spécialisée dans les loisirs et le divertissement, où elle subit la tyrannie des petits chefs.

Comment ces différentes trames en apparence si éloignées sont-elles liées ? Maïko Kato met patiemment – voire, disons-le, avec une certaine lenteur – les différents éléments de son récit en place, avant une conclusion très maîtrisée dans les 50 dernières pages. 

À l'ombre de l'eau se double aussi d'une dimension sociale, puisque le roman prend soin de dévoiler les rapports de force qui structurent la société japonaise et décrit en détail le monde impitoyable des grandes entreprises. L'autrice se serait inspirée de son expérience personnelle chez Dentsu, un grand groupe de communication, ainsi que de l'univers sombre des bars à hôtes de la capitale nipponne. 


Maïko Kato – À l'ombre de l'eau – Seuil Cadre noir – 9782021413809 – 416 pages – 20 € 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Seuil
Genre :
Total pages : 416
Traducteur :
ISBN : 9782021413809

À l'ombre de l'eau

de Kato, Maiko(Auteur)

Tokyo, 2014. Un banquier est retrouvé pendu dans son appartement. Contre l'avis de ses supérieurs, le capitaine Hiraï croit en la culpabilité du lycéen Hayato Hisaïshi.Emi Yasukawa signe un pacte avec un puissant yakuza pour se venger des maltraitances subies dans son lycée.Tokyo, 2019. Les policiers Yoshida et Kanda décryptent les mystérieux messages laissés sur le cadavre d'une femme retrouvée à Shibuya. Leurs soupçons se portent sur Hayato, devenu hôte de club à Shinjuku.

J'achète ce livre grand format à 20 €