Steamboat : l'Amérique héroïque de Walt Longmire

Mimiche - 26.10.2016

Livre - Littérature américaine - roman policier - Seconde Guerre mondiale


Un mardi veille de Noël, une étrange visiteuse se présente à l’accueil du bureau du shérif du Comté d’Absarocka.

 

Le sifflement dans la voix, les yeux bridés, la légère cicatrice sur le visage n’appellent que de très vagues souvenirs au shérif alors que la visiteuse, qui évite soigneusement de répondre aux questions de Walt Longmire, prétend l’avoir déjà rencontré. Lui, mais aussi son prédécesseur Lucian Connally actuellement résident du Foyer des Personnes Dépendantes de Durant.

 

Répondant par des questions aux interrogations du shérif, la visiteuse finit par lui demander de l’accompagner auprès de Connally auquel elle prétend avoir quelque chose à remettre. Dans ses bras, une housse à vêtements venant d’un pressing de San Francisco.

 

Au Foyer, pas plus que Walt, Lucian ne reconnaît la jeune femme qui, pour les mettre sur la voie, leur lâche un indice : « Steamboat ».

 

Une vingtaine d’années plus tôt, la veille de Noël, alors qu’une tempête de neige énorme se précipite à grandes rafales de vent vers Durant depuis les Bighorms Mountains, le tout nouveau shérif du comté tente de trouver une solution pour envoyer à Denver le survivant dramatiquement brûlé d’un accident de la route. A ce niveau de brûlure, seul un transfert immédiat à Denver peut permettre d’imaginer une issue positive à laquelle la météo semble vouloir s’opposer définitivement.

 

Afficher l'image d'origine

 

 

Pour une fois, Craig JOHNSON ne plonge pas son héros de shérif dans un épisode parsemé de cadavres.

 

En revanche, il nous conduit dans une belle histoire où les bons sentiments le disputent au courage et à la gloire des exploits des pilotes de l’armée américaine dans leurs combats contre l’armée japonaise dans le Pacifique au cours de la Deuxième Guerre Mondiale.

 

Les bons sentiments de l’Amérique éternelle, capable du meilleur et du pire, mais qui, quand elle est dans le meilleur, y excelle incontestablement.

 

Et bien sûr tous les clichés de cette Amérique là sont présents dans cet épisode, y compris les purs-sangs sauvages des rodéos de l’Ouest, les avions mythiques qui ont transporté les grands noms du pays, les femmes qui sont les égales des hommes dans leur courage, leur bravoure et leur volonté, les médecins capables de sauver l’humanité entière avec une pompe et un tuyau, les pilotes qui font corps avec leur machine dans les airs, en connaissent toutes les ficelles, les subtilités, les secrets, les performances, les héros que rien n’arrête.

 

Certes, à la dernière page, on a l’impression d’avoir reçu une leçon de propagande sur la grandeur d’âme et le courage insensé, l’abnégation totale, incroyable et dévouée de ces hommes rudes, un peu sauvages et au caractère bien trempé mais ce n’est pas grave. C’est bien écrit. C’est drôlement bien emmené. C’est palpitant et prenant. On y croit. On aime être ballotté, secoué, entraîné. On aime les échanges virils auxquels les femmes ne rechignent pas non plus.

 

Allez, ne cherchez pas la complication et laissez-vous porter. Même si on n’est pas surpris par l’issue du récit, on reste surpris d’y avoir cru jusqu’au bout !


Pour approfondir

Editeur : Gallmeister
Genre : policier &...
Total pages :
Traducteur : sophie aslanides
ISBN : 9782351781005

Steamboat

de Craig Johnson

Plongé dans la lecture du Chant de Noël de Dickens, le shérif Walt Longmire voit surgir à la porte de son bureau une jeune femme élégante, cicatrice au front et mille questions en tête à propos de son passé et de l’ancien shérif, Lucian Connally. Mais impossible pour le vieil homme de se rappeler cette femme jusqu’à ce qu’elle prononce le nom de “Steamboat”. Tous replongent alors dans les souvenirs du Noël 1988 : une tempête de neige apocalyptique, un accident de la route meurtrier, et un seul moyen d’intervenir, un bombardier datant de la Seconde Guerre mondiale appelé “Steamboat” et que Lucian est seul capable de piloter. Dans la lignée des nouvelles de Noël de Craig Johnson, ce roman nous entraîne dans le passé de Walt Longmire et nous fait revivre son premier Noël épique en temps que shérif. Un exercice de haute voltige qui défie le temps et les souvenirs.

J'achète ce livre grand format à 21.50 €

J'achète ce livre numérique à 6.99 €