600.000 exemplaires en une semaine pour le livre de James Comey sur Trump

Laure Besnier - 25.04.2018

Edition - Les maisons - James Comey FBI - Livre Donald Trump - Succès édition


Une semaine après sa parution, l’ouvrage de l’ancien directeur du FBI James Comey, A Higher Loyalty, s’est écoulé à 600.000 exemplaires aux États-Unis. C’est moins que ce qu’avait réalisé Fire and Fury de Michael Wolff – plus d’un million d’exemplaires en une semaine, selon son éditeur – mais cela reste, pour MacMillan, maison mère des éditeurs respectifs, Flatiron Books et Henry Holt and Company, un succès. 

 

 

 

L’éditeur de A Higher Loyalty, Flatiron Books (groupe MacMillan) s’est félicité auprès de l’AFP à propos des 600.000 exemplaires de l’ouvrage écoulés aux États-Unis, tous formats confondus, une semaine après sa publication. L’ouvrage est situé à la seconde position des meilleures ventes du site Amazon. Dans celui-ci, Donald Trump est décrit, notamment, comme un chef de famille mafieuse.

 

Un porte-parole de Flatiron Books a également signalé que plus d’un million d'exemplaires du brûlot de James Comey avaient été imprimés. De plus, le livre est un succès au Royaume-Uni, en Allemagne et en Australie, où il se situe dans les tops 20 des meilleures ventes. 

 

MacMillan ne peut que se féliciter des parutions de cette année qui font le portrait en négatif du président des États-Unis, entre Fire and Fury, édité par Henry Holt and Company, qui se serait écoulé à plus de deux millions d’exemplaires à ce jour, selon le New York Times, et A Higher Loyalty, publié par Flatiron Books. Deux succès qui ont d'ailleurs relancé l'intérêt des éditeurs pour les livres politiques, en particulier lorsque leur sujet est Donald Trump...

 

“Le pire directeur du FBI” publie son livre
sur Donald Trump

 

Une nouvelle qui, on l’imagine, ne doit pas être au goût de Donald Trump, lui qui avait décrit l'ancien directeur du FBI de cette manière : « James Comey le fuyant, un type qui finit toujours mal et à côté de la plaque (il n'est pas très malin !), on s'en souviendra comme le pire directeur du FBI dans l'histoire, de loin ! » Que le président fasse néanmoins attention à ses tweets, ces derniers pouvant se transformer, contre sa volonté, en de véritables arguments de vente.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.