Aujourd'hui, maman est morte : premier livre de Charles Berling

Clément Solym - 22.08.2011

Edition - Les maisons - berling - nadia - flammarion


Le comédien français va publier son premier livre : Aujourd’hui, maman est morte le 21 septembre aux éditions Flammarion.


Charles Berling emprunte la première phrase de l’Etranger d’Albert Camus pour marquer son récit : « Aujourd'hui, maman est morte. » Le contexte, la vie après la mort de proches : de sa mère d’abord puis de son père deux ans plus tard.

Et surtout, l’histoire de sa mère, Nadia. A travers les lignes qu’elle a laissées, l’auteur retrace la vie de la défunte, celle d’une « petite Française au Maroc qui, comme sa propre mère, voulait s’émanciper », raconte l’éditeur.

Charles Berling revient aussi sur son propre passé, orphelin à la découverte de ses origines. Albert Camus, encore une fois, aurait pu prêter à Charles une phrase des Carnets : « Je n'ai jamais vu très clair en moi pour finir. » Certainement moins, avec ce livre.

Crédit photo : première.fr




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.