Bloomsbury : ventes d'ebooks au top pour fin 2011

Clément Solym - 17.01.2012

Edition - Les maisons - Bloomsbury - Ventes - Ebooks


La maison d'édition britannique Bloomsbury Publishing démarre l'année en grande pompe dorée. Au quatrième trimestre de 2011, ses ventes d'ebooks enregistraient une augmentation de 38% sur un an. 

 

Le directeur général de Bloomsbury, Nigel Newton, a déclaré qu'il était « ravi » des performances du groupe sur cette « période d'activité intense pour l'industrie », tout en qualifiant son entreprise de « robuste » et par ailleurs « tout à fait adaptée au marché du numérique », rapporte The Bookseller.

 

 

 

Connue pour avoir publié l'édition originale de la série Harry Potter de J.K. Rowling, Bloosmbury a déclaré générer un revenu net d'environ 8,5 millions d'€ au 31 décembre 2011. Elle explique avoir fait beaucoup de profits grâce à l'exploitation de la propriété intellectuelle et de la prestation de services liés à l'édition.

 

Et l'avenir s'annonce plutôt rose pour Bloomsbury : en octobre 2011, Bloomsbury avait annoncé avoir signé un contrat de licence avec la maison Wisden, qui devrait rapporter quelques 2,5 millions d'€ sur cinq ans.

 

De plus, Bloomsbury avait signé en décembre 2011 un contrat d'édition d'une valeur de 5.2 millions d'€ environ sur cinq ans avec un institut de recherche allemand. Sans compter le partenariat avec Google pour sa bibliothèque en ligne : Public Library Online, qui ne présage encore en rien l'arrivée d'une version numérique de Harry Potter.