Décès de Jean-François Barrielle, patron des Éditions Hazan

Clément Solym - 23.02.2015

Edition - Les maisons - Jean-François Barrielle - Editions Hazan - livres d'art


Directeur de la maison dédiée à l'Art et fondée en 1949, Jean-François Barrielle est décédé. Il avait pris la tête des Éditions Hazan, reprises par le groupe Hachette en 1997. Cette dernière propose des ouvrages exclusivement consacrés aux différents domaines artistiques. 

 


 

 

La famille Hazan, originaire du Caire, avait fondé une maison au nom d'Émile Hazan en 1927. Fernand, son fils, montera en 1930 les Editions de Cluny. Les parts seront cédées en 1941 à l'administrateur des Éditions Émile Hazan. 

 

La vente sera déclarée nulle par le tribunal de commerce de la Seine en mars 1945, cependant qu'en juillet de la même année, Fernand Hazan cède finalement à Jacques de Michel-Duroc de Brion les Éditions de Cluny. Puis, en septembre 1945, il crée Fernand Hazan éditeur et relance les éditions Émile Hazan. Auparavant, il avait été nommé en octobre 1944 administrateur temporaire des éditions Baudinière par le Comité d'épuration. À la fin des années 1950, il crée la collection « ABC », monographie d'artistes au format poche signées par des spécialistes et qui connaît un certain succès, et ce, pendant près de 25 ans. En 1992, peu après la mort de Fernand Hazan (août), son fils Éric Hazan cède les éditions Hazan au groupe Hachette. (via Wikipedia)

 

Le catalogue se distingue par un contenu de qualité dont témoignent des études et monographies de référence signées par des historiens de renom comme Panofsky, Riegl, Longhi et, plus près de nous, Jacques Le Goff, Werner Hoffmann, Daniel Arasse, Roland Recht, Jean Clair et bien d'autres.

 

À quoi s'ajoutent des dictionnaires qui font autorité, des collections qui se sont imposées en librairie comme les Guides arts ou la Bibliothèque Hazan, et la collaboration, à travers la coédition de catalogues d'exposition, avec les Musées du Louvre, d'Orsay, l'Institut du Monde arabe, le musée des beaux arts de Bruxelles, Montréal, Québec, et les principaux musées de province.

 

Les publications d'Hazan ont remporté plusieurs prix, dont le prix du mai du livre d'art (La Peinture chinoise d'Emmanuelle Lesbre et Liu Jialong en 2004 et L'atelier infini –  30 000 ans de peinture, de Jean-Christophe Bailly en 2007), ainsi que le Prix du Livre d'art du Syndicat national des Antiquaires 2009 pour « Calder. Mouvements et réalités » d'Arnauld Pierre.

 

La structure produit de multiples œuvres et a reçu l'an passé le prix du Cercle Montherlant de l'Académie des Beaux-Arts, pour le livre d'Henri Michel Weemans, Herri Met de Bles - Les ruses du paysage au temps de Bruegel et d'Érasme

 

Le CNL a rendu hommage à l'homme, apprenant « avec tristesse la disparition de Jean-François Barrielle, Directeur général des Éditions Hazan, l'une des rares maisons d'édition entièrement consacrées au livre d'art. Spécialiste de peinture et d'architecture européennes des 17e, 18e et 19e siècles, il a été un membre précieux de la commission “Arts” du CNL, de novembre 2011 à juin 2014 ».