Disparition de l'auteur Franck Prévot à l'âge de 52 ans

Antoine Oury - 29.05.2020

Edition - Les maisons - Franck Prévot - Franck Prévot livres - prevot deces


L'écrivain français Franck Prévot, auteur de nombreux ouvrages pour la jeunesse, est mort ce 27 mai 2020 à l'âge de 52 ans à Valence, dans la Drôme, apprend-on auprès de la maison d'édition HongFei. Il a publié son premier livre, Tout allait bien..., aux éditions Le buveur d'encre en 2003.



 
Franck Prévot avait notamment publié aux Éditions du Rouergue, avec Un amour de verre, illustré par Stéphane Girel, qu'il avait retrouvé pour Ninette (2004, Grandir) et Rien à voir (Rouergue, 2007), aux éditions Thierry Magnier (bou Min’ et les tortues de Bolilanga, avec Delphine Jacquot, Voleuse !, avec Sandrine Martin) ou encore aux éditions HongFei (Je serai cet humain qui aime et qui navigue, avec Stéphane Girel, et Oddvin, le prince qui vivait dans deux mondes, avec Régis Lejonc).

Les éditions HongFei ont publié un message en mémoire de l'auteur :
 
Endeuillées,
Frappées de stupeur, 
Attristées,
Démunies,  
Unies dans la douleur avec son épouse, ses trois enfants, ses proches et amis,
Les éditions HongFei ont le grand regret d'avoir appris le décès de Franck Prévot, auteur de plusieurs albums publiés par notre maison depuis 2016, un ami.

Franck écrivait des histoires et de la poésie.
Ses textes lus par mille gens, ceux-là voulurent le rencontrer. Il aima ces gens et ces rencontres.
Elles lui donnèrent mille occasions d'inviter qui le voulait à écrire sa poésie. Et chacun devenait poète en sa présence.
Mais aujourd'hui est vide.
Jusque-là, Franck faisait vivre ses textes auprès des lecteurs petits, grands ou vieux et autres émerveillés. Désormais, c'est à ses textes de faire vivre sa voix.
Franck a choisi sa manière de donner. Avec la même liberté, nous recevons, reconnaissants.  

Loïc Jacob et Chun-Liang Yeh, éditeurs
Le 29 mai 2020.

Photographie : Franck Prévot, en 2016 (G.Garitan, CC BY SA 4.0)



Commentaires
J’adresse mes plus sincères condoléances à tous ses proches.

J’avais eu l’honneur de rencontrer Franck Prevot avec mes élèves dans le cadre du concours MoselLire. J’ai le souvenir d’une personne d’une grande gentillesse. Nous avions passé un moment très enrichissant. Nous avions même poursuivi un peu la communication par l’envoi d’un petit recueil à la manière de Franck.... il avait eu la délicatesse de nous répondre très gentiment...
Cet écrivain va manquer à mes élèves aussi bien qu'à moi-même : son travail de grande qualité leur a permis de grandir et m'a aidée à les accompagner. Nous adressons nos sentiments fraternels à tous ses proches.
Notre coeur ne peut pas comprendre ce deuil... Franck avait une haute idée du respect et une si belle idée de l'humanité. Chaque rencontre était enrichissante.

En 2014, les élèves de Buellas avaient tous beaucoup écrit et beaucoup lu avant et après une journée d'échanges. Franck savait faire de chaque instant un moment de réflexion.

Ses livres nous offriront encore sa philosophie,pourtant, il va beaucoup nous manquer.

Toute ma tendresse à sa famille, à sa maman que j'ai si souvent rencontrée.
Nous sommes bouleversés par la disparition de Franck. Très souvent associé à nos manifestations: rencontres littérature jeunesse, salons, nuit de la lecture, ateliers d'écriture, il était un des auteurs qui veillait sur notre association et lui insufflait le motif de son existence. Attentif aux jeunes lecteurs comme aux adolescents, il savait leur donner cette envie de lire, de produire des écrits, de s'essayer à la poésie.

Toute l'équipe de Lire et Délires, tous les enseignants, , tous les élèves qui l'ont rencontrés se souviendront…

Lire et Délires Cormontreuil
Bonjour,



c'est avec une très grande tristesse que j'apprends la nouvelle.

Franck était un "voisin" et un "ancien collègue". Nous nous étions d'ailleurs rencontré dans sa "première" vie alors que nous avons eu à défendre les postes BCD (Bibliothèque Centre de Documentation) des écoles de la Drôme, postes sur lesquels nous étions nommés chacun dans notre école.

Et puis, combien de fois nous nous sommes revus ensuite, à St Paul bien sûr, mais aussi chaque année à Montreuil, où nous discutions un bon moment à chaque fois. J'ai du mal à réaliser que je ne le reverrai pas les prochaines fois où j'y monterai.

J'avais très envie de l'inviter à nouveau à venir sur St Paul rencontrer les classes dans l'année à venir... Toutes celles et ceux qui ont eu la chance de le rencontrer en ont toujours gardé un merveilleux souvenir.

Nous tâcherons de lui rendre hommage prochainement d'une manière ou d'une autre.

Toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.



Cécile Fouré, présidente de la Fête du livre de St Paul 3 Châteaux.
Amie de Franck er Marie, j'ai assisté aux prémices, aux premiers tirages de "Tout allait bien". C'est un de ces rares exemplaires que Franck avait réalisé pour convaincre les éditeurs que je lisais encore hier matin. Hier matin, tout n'allait pas bien, alors j'ai relu cette petite bouclette, première édition "à la maison" de "Tout allait bien". Ça allait mieux, mais hier soir la nouvelle du départ de Franck est tombée, et il va falloir beaucoup de mots d'amour et d'amitié, d'illustrations bien choisies, pour combler ce vide...

Puissiez-vous continuer à éditer de tels auteurs, et rééditer les ouvrages de Franck Prévot.
Bonjour Agnès



Je me permets de vous contacter suite à votre message. J'ai écrit le mien hier sir, ne pouvant pas trouver le sommeil...Je suis une enseignante de Colomiers près de Toulouse et j'ai eu la grande chance de rencontrer Franck cette année pour un projet avec ma classe de CM2. J'ai passé 4 jours incroyables avec lui et mes élèves...je ne sais pas comment expliquer l'état dans lequel je suis suite à l'annonce de son décès, j'ai l'impression d'avoir perdu un proche. Je n'ai que très peu d'infos sur les circonstances de son départ et celles de son enterrement. Je voudrais (avec mon école) lui témoigner de notre attachement profond et sincère. SI vous avez des informations à me communiquer, cela me ferait du bien ...et je pourrai agir.



Je ne sais pas qui vous êtes et étant ami de Franck, vous devez être quelqu'un de très bien.
"Tout allait bien" quand Franck nous annonçait la publication de son premier titre et arpentait pour la première fois le salon de St Paul, dans la Drôme, tout près de chez lui !

Ami fidèle de la Fête du Livre Jeunesse, nous avions plaisir à bavarder et rire sur les salons et dans d'autres lieux où nous nous croisions.

Je pense et adresse aujourd'hui à son épouse et ses enfants mes plus belles pensées.

Son sourire, sa bonne humeur, sa gentillesse, ses mots et ses histoires...je garde les plus beaux souvenirs.



Carole Pujas

Directrice artistique

FDL Jeunesse St Paul Trois Châteaux
Sidérée, abasourdie très triste...triste comme si j’avais toujours connu Franck...

Une rencontre à travers ses livres d’abord, ses personnages, sa poésie et puis en classe durant 2 jours, cet automne. 2 jours seulement mais 2 jours tellement!!! 2 jours pour graver à jamais nos esprits et nos âmes.
Que notre tristesse est immense à Grains de sel...



De l’ami Franck, je garderai au plus profond de moi sa gentillesse, sa belle présence et cette générosité qui l’habitait tout naturellement. Il était tout ça et bien plus encore à chacune de ses venues à Aubagne pour animer des ateliers de « Pensées » ou pour partager la poésie de ses histoires. Il était encore avec nous en 2019, en musique il avait lu à haute voix son très bel album « Oddvin, le prince qui vivait dans deux mondes » illustré par Régis Lejonc, édité par les éditions HongFei.



Toutes et tous à Grains de sel, nous t’aimons ami Franck. Pour toujours.



Véronique Paris

Grains de sel, le festival du livre

et de la parole d’enfant

Aubagne
Quel choc... quelle tristesse... Toutes nos pensées vont vers sa famille... Franck nous avait accompagné à plusieurs reprises dans divers projets d’écriture ainsi qu’un Salon des Auteurs en 2016... Nous perdons un ami qui avait une place particulière...

Repose en paix Franck, nous ne t’oublierons jamais.

Toute l’équipe de l’école La Prairie présente des condoléances à sa femme et ses enfants. Inna lilah oua inna ilayhi rajioune.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.