Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Drogues : en finir avec la banalisation du cannabis auprès des jeunes

Cécile Mazin - 07.09.2017

Edition - Les maisons - drogues adolescents ministère - société France drogue - cannabis drogues usages


La Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (DPJJ) et la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives (MILDECA) publient un recueil des connaissances de base indispensables pour toute personne intervenant auprès des mineurs soumis au risque de la toxicomanie. 


WP1_6692
(David Gach, CC BY 2.0)

 

Envoyé aux éducateurs de la DPJJ, ce livre leur permettra, sur ce sujet très souvent soumis aux représentations de sens commun, d’avoir une culture partagée utile aux échanges avec les mineurs, au sein de leur équipe comme avec les partenaires extérieurs avec lesquels ils mèneront leurs actions. 
 

Tout savoir sur les drogues commence par le langage d’où l’idée originale d’un glossaire permettant de connaître les termes en rapport avec l’usage et le trafic des stupéfiants : Bicraveur, Charbonneur, Posteur, etc. 
 

Cet ouvrage traite de tous les sujets : la consommation, les problèmes de dépendance, l'encadrement des jeunes, le point de vue médical, le fonctionnement du trafic, la situation légale, les retours d’expériences des éducateurs, etc. 

Une situation doublement préoccupante pour les jeunes.
 

La dernière étude ESPAD 2015 (European School Project on Alcohol and other Drugs) montre une augmentation de la consommation du cannabis au collège et au lycée : en Terminale, 54 % ont expérimenté, 25 % ont un usage festif, 9 % quotidien. 
 

Si le danger de la consommation est perçu par la population et notamment par les parents d’adolescents, cet ouvrage révèle aussi l’exploitation de jeunes mineurs dès l’âge de 10 ans par les réseaux, n’hésitant pas à faire pression sur les familles pour avoir une main-d’œuvre indispensable au trafic. Pourtant loin des lieux communs, les “salaires” sont loin d’être mirifiques et sont même comparables à ceux d’un travail légal. 
 

Un Français sur deux favorable à la vente de cannabis par l'Etat


En premier lieu, ce livre s’adresse aux éducateurs mais également aux parents d’adolescents car il montre bien que leur vigilance est centrale dans la prise en charge d’un jeune consommateur et/ou trafiquant. 




 

Mais alors que 17 millions de français ont consommé du cannabis, il s’adresse à tous car il est de la responsabilité de chaque consommateur de prendre conscience des conséquences de l’usage et du trafic des stupéfiants. Alors que chacun est prompt à dénoncer l’exploitation d’enfants à l’autre bout du monde, ce livre révèle comment des milliers d’enfants sont exploités à notre porte. 
 

« Faire la morale aux jeunes, ça ne marche pas, estime Danièle Jourdain Ménninger, la présidente de la Mildeca. Il faut que les parents et les médias déconstruisent l’image du cannabis et débanalisent son usage. » 

 

Protéger la jeunesse contre l’usage et le trafic de drogues, est publié sous la direction de Luc-Henry Choquet, par la DPJJ et la MIDELCA aux Editions LEN. 

Protéger la jeunesse contre l’usage et le trafic de drogues – LEN Editions – 9782411000077 – 14,90 €