Imprimerie du Marais : « Une autre manière de faire de l’édition »

Sophie Kloetzli - 30.06.2016

Edition - Reportages - Imprimerie du Marais - Fabrication livre - Édition d'art


Si le livre est le plus souvent fabriqué à la chaîne en usine, certains imprimeurs confectionnent de véritables objets d’art dans leurs ateliers. L’Imprimerie du Marais œuvre pour de nombreuses marques de luxe ainsi que pour des éditions d’art. Depuis les années 70, s’y perpétue une tradition artisanale de prestige, de l’offset aux finitions manuelles. Mélody Maby, directrice développement, décrit le marché de l’imprimerie dans l’industrie de la mode, du luxe et de l’art.

 

Imprimerie du Marais

(ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

Le prestige d’un savoir-faire complexe

 

Fondée en 1971 par Charles Przedborski, l’Imprimerie du Marais est installée rue Chapon, dans le III e arrondissement de Paris. Initialement une imprimerie typographique, elle a progressivement diversifié son activité en ouvrant de nouveaux ateliers. Les trois presses typographiques qu’elle a gardées servent aujourd’hui à la découpe, à la dorure ou encore au gaufrage. Ceci leur a permis de « redévelopper tous les métiers annexes de l’impression », explique Mélody Maby.

 

Une trentaine d’artisans travaillent aujourd'hui dans les ateliers de l’Imprimerie, qu’il s’agisse d’offset, de sérigraphie, de dorure, de gaufrage... Si ces ateliers sont équipés de machines, la fabrication manuelle reste primordiale. « C’est d’ailleurs ça qui nous a permis d’entrer dans ce marché assez unique et très haut de gamme. » L'Imprimerie valorise un savoir-faire unique, notamment dans la qualité et la précision des couleurs.

 

 

Presse typographique

Presse typographique datant des années 50, à l'Imprimerie du Marais (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

Retrouver les différentes techniques d’impression et les étapes de la fabrication d'un livre

 

 

L’imprimerie de luxe

 

Essentiellement tournée vers le B2B (« business to business »), l’Imprimerie du Marais se destine « à la presse, aux événements haut de gamme, aux choses rares où la valeur de papier communique autant la valeur de l’événement que l’événement lui-même. » « On travaille beaucoup pour la mode, l’art, la restauration, l’hôtellerie », pour lesquels sont fabriqués des produits aussi variés que des menus de restaurants de luxe, des enveloppes, des invitations, des faire-part et des éditions d’art.

 

La renommée de l’Imprimerie se mesure notamment au prestige de ses clients. Parmi eux, Taittinger pour le champagne, Shiseido, Byredo et Diptyque pour la beauté, ou encore Kenzo, LMVH et Louis Vuitton. Sans compter qu’une partie de l’activité de l’imprimerie se fait à l’internationale, avec un bureau à Londres et des projets à New York.

 

L’édition d’art

 

« On est très spécifiques sur le marché de l’imprimerie », souligne Mélody Maby. « Le marché du livre très haut de gamme est plus limité que celui de l’hôtellerie ou de la mode. » Ce marché regroupe néanmoins quelques éditeurs d’art, le plus souvent pour des séries limitées. L’un des éditeurs phares avec lesquels travaille l’Imprimerie est Xavier Barral, dont la maison publie des beaux livres, et où « chaque livre est un objet singulier », lit-on sur son site.

 

Parmi les éditions réalisées par l’Imprimerie du Marais, citons le Cabinet de Curiosités de Thomas Erber, le livre de photographies pour Yeezy (la marque de Kanye West), ou encore Naturalité, d’Alain Ducasse. Dans son ouvrage, ce dernier valorise le savoir-faire unique de nombreux fournisseurs, parmi lesquels figure l’Imprimerie du Marais. Il semblait alors tout naturel à l'auteur de confier sa fabrication à celle-ci.

 

Éditions de livre à l'imprimerie du Marais

Au centre, Naturalité par Alain Ducasse (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)

 

 

« Un objet de différenciation, exclusif »

 

Hors de l’édition destinée au public, l’Imprimerie du Marais fabrique des « livres pour des marques qui valorisent leur savoir-faire. ». L’édition de livres ne se limite pas au grand public : « il y a aussi une édition à destination de la presse, des clients VIP... »

 

L’Imprimerie du Marais est la preuve que le livre papier n’est pas voué à disparaître, car il est un « objet de différenciation, exclusif », indique Mélody Maby. « Les marques l’ont bien compris : quand elles ont un message important à faire passer, plus le livre est beau, plus cela donne de valeur au message. C’est une autre manière de faire de l’édition. »

 

Notebook II

« Notebook II » est une collection de huit carnets qui réunissent plusieurs techniques, du gaufrage texturé aux dorures très précises, voire ciselées. (ActuaLitté, CC BY-SA 2.0)