L'éditeur Egmont cesse ses activités aux États-Unis

Antoine Oury - 22.01.2015

Edition - Les maisons - Egmont Publishing - Danemark États-Unis - livres jeunesse


Depuis 2008, l'éditeur de livres jeunesse Egmont Publishing, filiale du groupe de médias danois Egmont, s'efforçait d'exporter ses publications et activités sur le territoire américain. Six années plus tard, le bilan n'est pas suffisamment satisfaisant pour maintenir les bureaux dans le pays. Le 30 janvier prochain, tous les employés quitteront les bureaux, avec 6 emplois supprimés.

 


Time for Xmas trees

L'heure a sonné (Comrade Foot, CC BY-SA 2.0)

 

 

Egmont Publishing, rappelle le communiqué de presse, reste la plus importante filiale du groupe médiatique danois, avec 900 millions $ de chiffre d'affaires annuel, et emploie 2400 personnes dans une trentaine de pays. Néanmoins, les États-Unis n'auront visiblement pas été une terre de cocagne, et l'annonce de la cessation des activités, le 21 janvier, prendra effet le 30 du même mois.

 

Une mise en vente et une recherche de repreneur avaient été lancées dès le mois d'octobre 2014, mais aucune proposition n'a été reçue, ou n'a été jugée satisfaisante. Les ouvrages prévus pour le printemps seront bien publiés, précise le groupe, et les stocks seront disponibles via Random House.

 

The Bookseller précise que six emplois seront supprimés suite à cette fermeture. « Nous cessons les activités commerciales aux États-Unis, parce la position stratégique d'Egmont a toujours été d'investir dans les pays où nous est possible d'obtenir une place de leader du marché », explique Rob McMenemy, PDG d'Egmont Publishing International.