La fusion Plon Perrin avec First Gründ serait finalisée début juillet

Xavier S. Thomann - 14.05.2013

Edition - Les maisons - Editis - Plon Perrin - Place d'Italie


C'est une nouvelle qui n'étonnera pas grand monde monde, à condition qu'elle soit confirmée. La bruit d'un regroupement de Plon Perrin Presse de la Renaissance avec Gründ-First circule çà et là depuis quelque temps. Elle avait gagné en crédibilité aux yeux de certains quand Vincent Barbare était arrivé de chez First pour diriger PPPdR. 

 

 

PLACE D'ITALIE

Place d'Italie, au sommet !

marsupilami92, CC BY 2.0

 

 

Selon notre source, ce regroupement serait pour très bientôt. « La fusion définitive de Plon Perrin avec First Gründ est prévue au 1er juillet », nous explique-t-on. Le déménagement des équipes serait quant à lui envisagé, « pendant l'été avec un comité de suivi mis en place au niveau du groupe. » Enfin, il est question que tout ce beau monde se retrouve au septième étage. 

 

L'étage en question est celui de l'immeuble situé place d'Italie, où se trouve le groupe Editis et du même coup, le groupe Place des Éditeurs, et d'autres comme Univers Poche (10/18, Pocket, etc.). Il y a déjà quelques semaines, nous avions relayé des propos internes de personnes s'étonnant que cet étage reste vide. « Ici, on se demande pourquoi le 7e étage est vide. »

 

Nous avons eu l'occasion, à plusieurs reprises, d'évoquer l'actualité de ces différentes maisons, en passe donc d'opérer un rapprochement. Cette décision, si toutefois elle est confirmée, semble répondre avant tout à une logique d'économies d'échelle de la part du groupe Editis. On connaît les difficultés que traverse l'édition ces temps-ci, aussi, cette rationalisation de l'organisation serait dans l'air du temps. 

 

On peut se reporter à ce qui avait été dit en août 2009 au moment du rapprochement entre Plon et Perrin. Editis avait alors fait savoir que « dans le souci permanent de renforcer son organisation, Editis a décidé de regrouper certaines de ses filiales pour constituer des ensembles plus forts sur un marché en pleine évolution. » 

 

Pour l'instant, nous ne sommes pas parvenus à contacter les intéressés, afin de confirmer ou non cette rumeur. Nous attendons aussi du même de savoir quelles sont les conséquences en terme d'effectifs de ce rapprochement. En revanche, Editis n'a pas voulu faire de commentaire pour l'instant.