La mythologie grecque revient à la mode

Clément Solym - 03.05.2011

Edition - Les maisons - mythologie - mode - littérature


Au même titre que la magie d’Harry Potter ou les canines sexy de Twilight, une certaine émulation commence à se faire remarquer autours des réécritures modernes de mythes antiques.

Après la série des Percy Jackson, de Rick Riordan qui met en scène des demi-dieux et reprend des topoï de la littérature grecque (le labyrinthe, les titans, etc…), c’est au tour d’une jeune femme du nom de Josephine Angelini de signer un contrat d’édition à sept chiffres avec HarperCollins.

Sa trilogie fantastique intitulée Starcrossed, se présente comme une réécriture modernisée de l’Iliade, d’Homère.


Et ils ne sont pas les seuls !

Ainsi, Meg Cabot a affirmé récemment que sa série paranormale Abandon s’inspirait directement de l’histoire de Perséphone et Hadès, quant à Kody Keplinger, dont le livre intitulé Lustruck doit paraître à l’automne, c’est à Lysistrata, une comédie d’Aristophane, qu’il se réfère.

Il est bien probable que la mouvance arrive jusqu’à nos contrées et que bientôt fleurissent les « fictions mythologiques modernisées » ou quelque autre dénomination du genre, dans nos librairies. (via MediaBistro)